Afrique: La CEA et OCP signent un accord sur les investissements dans l'innovation et l'agriculture

communiqué de presse

New York (CEA) La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et l’OCP S.A. (anciennement l'Office chérifien des phosphates) ont signé un Protocole d’accord visant à renforcer la collaboration en matière d’innovations et d’investissements dans l’agriculture faisant appel à la science et aux technologies. L’accord comprend un appui à l’Accord de libre-échange continental africain - ALECA et à l’autonomisation économique des femmes en Afrique.

Le Protocole d’accord a été signé par Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la CEA, et le Président et PDG de OCP S.A., Mostafa Terrab, à New York, en marge du Forum politique de haut niveau, qui se tiendra dimanche 14 juillet.

L’accord reconnaît que la CEA et OCP ont une vision commune de la transformation et de la prospérité de l’Afrique. Le Protocole d’accord prévoit la poursuite et le renforcement du partenariat entre la CEA et l’OCP en vue de promouvoir l’ensemble des écosystèmes agricoles et commerciaux en Afrique et d’apporter une contribution plus importante à la réalisation du développement durable sur le continent.

En tant que leader mondial des produits à base de phosphate, l’OCP est un acteur clé du développement durable de l’Afrique. Il est soutenu par l’écosystème africain dans son ensemble grâce à l’aide apportée aux pays africains et aux agriculteurs. L’organisation soutient des mécanismes novateurs visant à créer une productivité agricole résiliente et durable, à développer des chaînes de valeur industrielles et à améliorer les écosystèmes commerciaux sur le continent. Elle soutient également des programmes novateurs sur mesure et réalise des investissements substantiels dans les infrastructures économiques et sociales au profit de diverses communautés et secteurs en Afrique.

En tant qu’institution africaine du savoir, la CEA s’emploie à promouvoir un développement inclusif et durable en vue d’accélérer la diversification économique et la transformation structurelle du continent, conformément au Programme de développement durable à l’horizon 2030 et à l’Agenda 2063 de l’Union africaine : elle y parvient en générant des connaissances de qualité et une recherche appliquée sur les politiques, ainsi que la mise en œuvre de solutions novatrices dans des domaines clés tels que l’agriculture, la numérisation, l’industrialisation, le commerce, l’égalité des sexes et les finances.


Publié par :

La Section des communications
Commission économique pour l’Afrique
BP 3001
Addis-Abeba (Éthiopie)
Tél. +251 11 551 5826
Adresse électronique :  eca-info@un.org

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique

Plus de: Economic Commission for Africa

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.