Cote d'Ivoire: 8e Journées de l'administration agricole délocalisée Sangafowa Coulibaly - « Le renforcement des infrastructures agricoles va s'accélérer»

18 Juillet 2019

L'engagement du gouvernement a été réaffirmé par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural lors d'une cérémonie de réception de pistes reprofilées dans le département de Sikensi.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a réitéré hier la volonté du gouvernement de renforcer la création et l'amélioration des infrastructures agricoles telles que élaborées par le Programme national d'investissement agricole de deuxième génération (Pnia 2) sur la période 2018 - 2025.

Mamadou Sangafowa intervenait en marge de la 8e édition des Journées de l'administration agricole délocalisée (Jaad 2019), à Sahuyé, dans le département de Sikensi où il représentait le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, parrain de la cérémonie de réception de 57 km de pistes rurales ayant fait l'objet d'un reprofilage en faveur de 13 localités, y compris celle qui a accueilli la cérémonie.

Les travaux ont été réalisés par le Fonds de développement de l'hévéa (Fdh) à hauteur de 149 millions de FCfa. Il s'agit de 14,1 km de piste, 196 mètres linéaires de buses et d'un dalot de 3 m de haut, 7 m de long et 3 m de large.

« Le renforcement des infrastructures agricoles va s'accélérer», a-t-il lancé à l'endroit des acteurs du secteur agricole.

Mamadou Sangafowa Coulibaly a également réaffirmé l'engagement du gouvernement à continuer de prendre des mesures permettant aux planteurs, en général, et aux hévéaculteurs en particulier, d'amortir les chocs en cas de difficultés dues à des facteurs endogènes et exogènes.

Sur ce point, il a rappelé notamment la décision gouvernementale d'accorder des crédits d'impôt aux usiniers de la filière hévéa pour les aider à absorber la production.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural n'a pas manqué d'exprimer sa confiance en la capacité de l'Association professionnelle des producteurs de caoutchouc naturel (Apromac) à atteindre le million de tonnes conformément aux engagements pris.

10 ans du Fdh: plus de 2083 km de pistes reprofilés depuis 2010

Mamadou Sangafowa Coulibaly a également salué les performances du Fdh créé en 2008. Entre 2010 et 2017, le Fonds a permis de reprofiler plus de « 2083 km de pistes rurales, plus de 7863 mètres linéaires de buses ont été posées et 61 dalots ont été construits » selon Krémien Malan, président de l'Apromac.

Selon lui, ces résultats seront renforcés parce que « la sérénité est de mise dans la filière». A preuve, il a évoqué la création de la Fédération des organisations professionnelles agricoles (Opa) des planteurs d'hévéa le 16 mai dernier et l'adoption le 26 juin 2019 des nouveaux statuts de l'Apromac en conformité avec les dispositions de l'ordonnance n° 2011-473.

Pour sa part, Dimba Pierre, président du Conseil régional de l'Agnéby-Tiassa, a sollicité un appui du gouvernement en matière d'accès aux financements et aux intrants agricoles de ses administrés, d'encadrement des populations rurales de sa circonscription administrative, de protection des terres des paysans et des forêts classées. Ces sollicitations ont été appuyées par Abo Faustin, député de Sikensi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.