Cote d'Ivoire: Conseil constitutionnel - La Guinée s'inspire de l'expérience ivoirienne

18 Juillet 2019

Le Conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire, avec à sa tête, son président Mamadou Koné, a reçu ce jeudi 18 juillet 2019, pour une séance de travail, une délégation de la Cour constitutionnelle de la Guinée.

« Nous sommes ici dans le cadre d'une tournée sous-régionale. C'est juste, une visite de courtoisie, de prise de contact avec l'institution constitutionnelle de la Côte d'Ivoire.

Mais nous sommes-là, aussi et surtout pour nous inspirer de l'expérience ivoirienne par rapport à la gestion de l'institution constitutionnelle », a indiqué le chef de délégation, Mohamed Lamine Bangoura, président de la Cour constitutionnelle de la Guinée.

Selon lui, cette visite s'inscrit également dans le cadre des relations traditionnelles fraternelles entre juridictions constitutionnelles africaines.

« La Cour constitutionnelle guinéenne a, à peine 4 ans. Et donc, en matière d'expérience, on a besoin de celle des pays de la sous-région.

L'objectif en venant en Côte d'Ivoire, est de venir s'enquérir de cette expérience, dans toute sa dimension », a-t-il insisté. Il avait à ses côtés son vice-président, Amadou Diallo.

Pour sa part, le président du Conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire, Mamadou Koné, a salué cette initiative qui représente, de son point de vue, un signe de fraternité. « La Côte d'Ivoire est sur la liste restreinte des pays que nos frères de Guinée ont choisi de visiter.

C'est un signe de considération et de fraternité. C'est un honneur qui est fait à la Côte d'Ivoire. Nous sommes heureux de les recevoir et de partager avec eux, notre expérience », a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.