Guinée: Le FNDC invite ses partisans à se tenir prêts à répondre aux intimidations et harcèlements

18 Juillet 2019

La récente arrestation de Sékou Koundouno et Oumar Sylla « Foniké Menguè » continue d'irriter la colère du front national pour la défense de la constitution (FNDC). Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 18 juillet 2019 à Conakry, ce front anti troisième mandat a mis en garde le pouvoir d'Alpha Condé et fait une invite à ses membres.

« Face à cette dangereuse provocation qui risque d'être celle de trop, le FNDC invite toutes ses antennes des communes, préfectures, et quartiers de Guinée, ainsi que toutes ses représentations dans les pays étrangers, à rester vigilantes et à se tenir prêtes pour répondre avec la plus grande vigueur aux intimidations et harcèlements des imposteurs et traîtres, qui veulent détruire notre pays dans le seul but de défendre leurs intérêts égoïstes », indique-t-on dans une déclaration lue par Abdourahmane Sanoh coordinateur national du FNDC.

Pour lui, ceux qui, au travers de la promotion du 3ème mandat, sont prêts à sacrifier le peuple de Guinée, sous l'autel de leurs privilèges, auront à lui rendre des comptes et à répondre de leurs responsabilités individuelles dans cette forfaiture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.