Cote d'Ivoire: Lutte contre la pauvreté - La ministre Mariatou Koné évoque les avancées du Swedd à New York

18 Juillet 2019

Répondant à l'invitation du Fonds des nations unies pour la populations (Fnuap), la Ministre Ivoirienne en charge de la Lutte contre la Pauvreté, par ailleurs, présidente en exercice du Comité régional de pilotage (Crp) du Projet Swedd, Mariatou Koné, séjourne depuis lundi, à New York pour une série d'activités.

Le mardi 16 juillet, elle a pris part à un déjeuner ministériel et un panel autour du thème : "Tenir les promesses du programme de la Conférence internationale de la population et du développement (Cipd) en vue de réaliser les objectifs de développement durable ainsi que l'Agenda 2063, engagement et leadership de l'Afrique".

A cette importante tribune la ministre a plaidé pour plus d'aide aux personnes vulnérables afin d'assurer l'inclusion et l'égalité dans le cadre des objectifs pour le développement durable (Odd).

Elle a également réaffirmé l'engagement politique des chefs d'Etats, des premières Dames et des leaders communautaires en faveur de l'Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique au Sahel (Swedd).

Pour rappel, 295 millions Usd ont été mobilisés auprès de la Banque Mondiale et alloués à 7 pays (Benin, Burkina Faso, Tchad, Cote d'Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger) ».

En présence de ces responsables de haut niveau, la Ministre a aussi évoqué les avancées dans la mise en œuvre du SWEDD en Côte d'Ivoire.

« Avec le Swedd 66.933 filles scolarisées ont été maintenues à l'école grâce à diverses formes d'appuis mises à la disposition des établissements scolaires et 99.201 jeunes filles et jeunes femmes ont bénéficié de programmes d'autonomisation.

Les performances enregistrées après 3 années de mise en œuvre sont encourageantes et « j'émets un appel vibrant devant cette assemblée afin que cette dynamique soit accélérée en vue de nous permettre d'atteindre les engagements de la Cipd, » a-t-elle insisté.

Pour la Côte d'Ivoire, le Gouvernement dans le cadre de son programme social entend poursuivre ses efforts et maintenir cette dynamique en faveur de la lutte contre la pauvreté.

Pour la ministre Mariatou Koné, le Gouvernement a engagé des initiatives et réformes notamment visant la création d'emploi et l'intégration dans le monde du travail des jeunes.

A cet effet, pour soutenir les différents programmes et organes mis en place, des réformes fiscales ont été opérées. Ce sont entre autres, la révision des mesures fiscales visant à promouvoir l'emploi des jeunes.

Ce qui a mobilisé 4 577 milliards de FCFA (8 106 566, 7 USD) d'investissements publics pour promouvoir l'emploi et la formation des jeunes en 2016. L'augmentation du salaire minimum à 60 000 FCFA (106 USD) au lieu de 45000 FCFA (90 USD).

Toutes ces mesures visent spécifiquement à impacter le quotidien des populations ivoiriennes notamment les couches vulnérables, à travers un accès aux services sociaux de base et une réduction du coût de la vie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.