Cameroun: Concours professionnel à la Fonction publique - Plus de 1400 places sont disponibles

Les recrutements concernant les corps des affaires sociales, de la santé publique, des enseignements entre autres, ont été lancés le 25 octobre dernier.

Il ne s'agit pas d'un concours direct ou de formation ouvert à tous les Camerounais en quête d'emplois. Mais d'un examen qui s'adresse aux personnes désireuses de passer au grade supérieur dans leur corps de métier.

Ces derniers travaillaient depuis des années au même niveau. Le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative eur offre à présent, l'occasion de monter en grade, d'avancer professionnellement.

Le 25 octobre dernier, Joseph LE, le chef de ce département a signé plusieurs arrêtés portant ouverture des concours professionnels dans les corps des affaires sociales, du cadastre, de la comptabilité matière, de la documentation, des postes et télécommunications, du Génie civil et de la météorologie.

Ceux des industries animales, de l'information, des prix poids et mesures, de l'enseignement général, des régies financières, de la santé publique sont aussi concernés.

1410 places sont disponibles dans l'ensemble. Comme condition à remplir, il faut être âgé de 50 ans au plus au 1er janvier 2018 pour les catégories A et B et 45 ans pour la C.

Qu'il s'agisse des fonctionnaires du corps des affaires sociales ou de l'enseignement général, la date limite de dépôt de dossier est fixée au 30 novembre 2018.

Les conditions à remplir, les pièces à fournir et le programme du déroulement des épreuves sont disponibles au Minfopra, dans toutes les délégations régionales et sur le www.minfopra.gov.cm.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.