Afrique: CAN-2019 (Finale) Sénégal - Algérie - " Ca va se jouer sur des micros détails "

La Caire — Le sélectionneur de l'équipe sénégalaise de football, Aliou Cissé, s'attend à une finale de la CAN-2019 " fermée et stressante", vendredi face à l'Algérie, au stade international du Caire (20h00, algérienne), soulignant qu'elle va se jouer " sur des micros détails".

" Cette finale va se jouer sur des micros détails qui feront la différence. Une finale est toujours fermée, avec du stress. J'espère que la fête soit belle et le football africain sortira gagnant. C'est notre devoir en tant que sélectionneur de pouvoir partir sur cet état d'esprit, idem pour Belmadi ", a indiqué Cissé en conférence de presse d'avant la finale.

Le Sénégal est parvenu à atteindre sa deuxième finale de son histoire, 17 ans après la défaite concédée lors de la CAN-2002 au Mali face au Cameroun (0-0, aux t.a.b : 2-3). De son côté, l'équipe nationale s'est qualifiée aux dépens du Nigeria (2-1). Les deux équipes vont s'affronter pour la deuxième fois dans ce tournoi, après leur opposition en phase de poules (1-0, pour l'Algérie).

" Retrouver la finale 17 après, ça fait long quand même. Arriver à ce niveau de la compétition a nécessité un grand travail, nous y sommes. Il ne faut pas s'arrêter là, cette équipe est déterminée, elle a du talent, les joueurs ont une grande envie de remporter le trophée et gagner pour notre peuple", a-t-il ajouté.

Avant d'enchaîner à propos des retrouvailles entre le Sénégal et l'Algérie : " La défaite concédée au premier tour était un faux pas, un revers qui nous a permis de se remobiliser de se poser des questions. Nous avons réussi à enchaîner par la suite de bons résultats dans des matchs compliqués. L'Algérie est une grande équipe. Nous avons des atouts à faire valoir, nous sommes déterminés à gagner".

Aliou s'est dit " fier" de mener le Sénégal à la finale de cette 32e édition, 17 ans après avoir disputé la première finale en tant que joueur.

" C'est une fierté, un travail qu'on a entamé depuis presque cinq ans avec cette équipe. Depuis les demi-finales, on s'est projeté sur ce rendez-vous.

"Nous avons porté les maillots de nos sélections, la fédération sénégalaise (FSF) m'a donné la possibilité d'entrainer l'équipe nationale. En 2002, on aurait pu gagner face au Cameroun, on a manqué de lucidité, le match était très compliqué à Bamako dans des conditions climatiques assez difficiles, ça s'est terminé aux tirs au but. La finale de demain nécessitera beaucoup de concentration " a t-il estimé.

"Nous sommes sereins et concentrés"

Cissé a considéré cette finale de " motivation supplémentaire ", pour le Sénégal qui n'a jamais remporté le trophée africain auparavant.

" On est heureux d'être là, conscient des difficultés de la vie, faire un métier qui est notre passion est exceptionnel, c'est magnifique. Nous sommes chanceux. Nous représentons un pays, un peuple, un drapeau, c'est une source de motivation supplémentaire, d'autant plus que le Sénégal n'a jamais gagné cette CAN ".

Le sélectionneur sénégalais s'est montré serein, à 24 heures de cette finale tant attendue, en disposant d'un " collectif fort ".

" Nous sommes très sereins et concentrés, nous avons d'excellentes individualités, un collectif fort. Vous allez constater qu'il n'y aura pas trop différence avec l'Algérie".

Par ailleurs, le coach des " Lions de la Teranga ", a regretté l'absence de l'imposant défenseur central Kalidou Koulibaly (Naples/ Italie), suspendu pour cumul de carton.

" C'est un grand joueur, il est exceptionnel. Pour moi, il est l'un des meilleurs défenseurs au monde. Je suis triste qu'il ne soit pas avec nous, il est un grand patriote même s'il n'est pas né au Sénégal. C'est

une perte pour notre système défensif. Nous avons des joueurs pour pallier cette absence, ils joueront pour lui".

Présents aux côtés de son sélectionneur, le milieu offensif Krépin Diatta (FC Bruges/ Belgique), a transmis l'envie des ses coéquipiers de réaliser quelques chose de grandiose vendredi face à l'Algérie.

" C'est une finale. La défaite face à l'Algérie au premier tour nous a permis de retenir la leçon, on a à coeur de jouer ce match capital et de le gagner. Je suis à la disposition du coach. Je ne pense qu'à la victoire.".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.