Madagascar: Ambohimanarina - Un homme ayant jeté des pierres sur la police envoyée à Antanimora

Il est accusé d'outrage aux forces de l'ordre suite à une bagarre conjugale.

Poursuivi pour avoir jeté des pierres sur la patrouille de la police nationale dans le 6e Arrondissement de la commune urbaine d'Antananarivo, un homme de 22 ans a été envoyé à la maison de force de Antanimora., hier. Selon les informations émanant de l'enquêteur, un conflit conjugal serait à l'origine de l'incident.

La nuit du 15 juillet, l'inculpé aurait eu un problème avec son épouse. En effet, cette dernière a quitté son foyer à Ambodihady-Ambohimanarina pour se rendre chez ses parents à Anosisoa. Emporté par la colère, le mari est allé chez ses beaux-parents.

Renvoyé par ces derniers, il aurait tenté d'entrer de force dans la maison. C'est à ce moment que l'épouse a appelé la police tout en dénonçant le mari d'avoir agressé sa mère. Alerté de ce fait, des éléments des Forces d'intervention de la Police (FIP) et du commissariat du 6e Arrondissement de la Sécurité publique d'Ambohimanarina qui étaient en patrouille dans la localité se sont précipitées sur place.

Ayant aperçu l'arrivée de ces hommes en uniforme, le forcené a pris la fuite en lançant des pierres dans le rang de la police. Il a également vociféré contre les forces de l'ordre. Une réaction qui a beaucoup surpris les policiers. C'est pourquoi, un inspecteur de police a été blessé au crâne, juste au-dessus de la tempe.

Grièvement blessé, il a été évacué d'urgence à l'hôpital. Ayant réussi à s'enfuir dans le noir, l'agresseur a été capturé, chez lui à Ambodihady le 16 juillet vers 5 heures du matin. Déféré au Parquet du tribunal d'Anosy hier, il a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.