Madagascar: Gestion ressources minières - Retombées économiques tangibles et plausibles

Le ministre Fidiniavo Ravokatra à pied d'œuvre expliquant l'importance de la gestion des ressources minières.

Dans la logique du secteur minier, les produits travaillés ont une valeur élevée par rapport aux produits exportés bruts.

Tous les malagasy méritent de jouir du potentiel minier et pétrolier dont regorge son sous-sol pour que les retombées économiques soient tangibles et plausibles aussi bien pour l'Etat, que pour les populations locales abritant ses richesses inestimables. Pour garantir et entretenir au mieux un environnement favorable et un climat de confiance à l'endroit des exploitants et investisseurs, les actions menées par le ministère des Mines et des Ressources Stratégiques, conduites par le ministre, Fidiniavo Ravokatra, et en se basant sur la Politique Générale de l'Etat, se focalisent principalement sur l'amélioration de la gestion du Secteur, la mise en harmonie des activités aux communautés impactées, et l'instauration progressive de la transparence à tous les niveaux de la gestion du secteur.

Valeur de l'Or. Pour valoriser notre richesse nationale et améliorer les recettes de l'Etat, il s'avérait impératif de modifier la valeur marchande de l'or. Dans cette optique, des textes règlementaires relatifs à l'exportation à finalité non commerciale, ont été adoptés. La quantité exportable est désormais limitée à 50g si avant, celle-ci allait jusqu'à 1Kg. Le ministère en charge des Mines prévoit également de mettre en place une structure à l'échelle nationale afin d'assurer la traçabilité de l'or et une valeur ajoutée par l'affinage, ainsi que la labélisation de l'or Malagasy. Cette structure, permettant de s'assurer d'une canalisation certaine de l'or vers un marché organisé et maîtrisé, est la centrale de l'or de Madagascar.

Recettes minières. Dans le cadre de la valorisation des périmètres miniers et afin d'assurer l'effectivité des activités envisagées par les opérateurs, l'Administration malagasy prévoit :l'optimisation et l'aménagement des recettes de la gestion des permis miniers, la redéfinition des responsabilités et de l'engagement de toutes les parties prenantes, ainsi que l'amélioration de la perception et l'utilisation des recettes minières déjà existantes.

Toutefois, la bonne connaissance géologique est une condition sine qua none pour une meilleure gestion des ressources. Pour ce faire, les données cadastrales minières du BCMM et le Géo-Data Center du MBC Ivato, seront renforcés par la mise en place d'un nouveau musée de géologie.

Produits travaillés. En vue d'augmenter la valeur ajoutée du secteur, le ministre de tutelle a incité les acteurs de la filière, notamment les petits exploitants ou artisans miniers, à exporter des produits, que ce soient des pierres précieuses ou d'autres substances minières, à l'état transformé. L'instauration d'infrastructures adéquates en proximité des sites d'exploitation, accompagnée de renforcement des compétences locales font partie des dispositifs adoptés pour y parvenir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.