Madagascar: Choix du nouveau P.M. - Le dernier mot au Chef de l'Etat

A près l'élection du président de l'Assemblée nationale, la démission du Premier ministre a été officialisée. Dans la foulée, 104 signatures ont été recueillies pour la désignation de son successeur.

Dans ce domaine, la volonté d'accélérer la procédure est évidente, les députés désirant ne pas faire trainer les choses. Néanmoins, ils ne sont pas maîtres du calendrier car c'est le président qui décide. Et il n'entend pas précipiter le cours des événements. Il désignera qui il veut et quand il veut.

La normalisation de la vie de l'Assemblée nationale a pris vite le pas sur la lenteur des députés constatée dans le parlement précédent . Elle s'est faite de manière naturelle puisque ces derniers forment un bloc presque homogène et travaillent de concert.

Le président de la République peut compter pour le moment sur la loyauté de cette majorité qui est décidée à soutenir son action. Il peut agir comme il veut et quand il veut.

A présent, c'est la nomination du nouveau Premier ministre qui doit suivre. Selon la procédure, après la démission du chef du gouvernement, le nom de son successeur est proposé par les membres du parti majoritaire. Ces derniers se sont tout de suite concertés et leur choix s'est porté sur un nom comme le suggère cette collecte de 104 signatures faite hier.

Néanmoins, c'est bel et bien Andry Rajoelina qui décidera et on ne peut pas lui forcer la main. Il va s'envoler aujourd'hui pour l'île Maurice pour assister à l'ouverture des jeux des îles.

Il reviendra tout de suite après au pays. Il prendra son temps pour choisir le nouveau Premier ministre. Certains observateurs estiment qu'il a déjà en tête le nom du successeur de Christian Ntsay.

Les supputations vont bon train et dans le microcosme politique, on estime que ce dernier pourrait se succéder à lui-même. Il s'agit pour l'instant de supputations, et l'on saura bientôt si elles sont vérifiées ou non.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.