Sénégal: Production industrielle - Une croissance de 8,5% observée au 1er trimestre 2019

«L'activité industrielle est marquée, au premier trimestre 2019, par une croissance de 8,5% de la production industrielle, par rapport au quatrième trimestre 2018. En outre, les chefs d'entreprises anticipent à une hausse des commandes extérieures, des stocks de produits finis et des capacités de production.

En revanche, ils prévoient une stabilité de l'évolution des prix, de l'emploi ainsi que de la compétitivité au deuxième trimestre 2019. Les niveaux de la production et des commandes locales sont cependant prévues à la baisse ».

L'information est contenue dans la «Note sur les évolutions économiques récentes », une publication de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd).

Selon le document reçu au Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), l'activité industrielle est marquée, au terme du premier trimestre 2019, par une bonne tenue de la production. Elle est ressortie à +8,5% comparée au trimestre précédent. Cette performance est relativement

imputable à un relèvement de l'activité des industries du papier et du carton, alimentaires, mécaniques, extractives et des matériaux de construction.

Toutefois, cet accroissement est jugulé par une chute de l'activité des industries textiles et du cuir, de production d'énergie et chimiques. Comparée au premier trimestre 2018, la production industrielle a légèrement progressé (+0,8%).

L'accroissement de l'activité de production des industries du papier et du carton (+68,1%) est particulièrement lié à celui noté dans l'activité de fabrication de sacs en papier sur la période sous revue.

Par rapport à celle du premier trimestre 2018, la production des industries du papier et du carton s'est améliorée de 18,1%.

Au titre des industries alimentaires, la production s'est rehaussée de 37,8%, par rapport au trimestre précédent. Les industries mécaniques ont connu, au premier trimestre 2019, une hausse de 5,8% de leurs productions industrielles.

Au courant du premier trimestre 2019, la production des industries extractives s'est accrue de 2,0% en variation trimestrielle.

Ce résultat est essentiellement attribuable à une progression de l'activité d'extraction ou de production de sel et natron (+21,4%) et de pierre, de sables et d'argiles (+11,2%). Toutefois, il est noté une chute de l'activité d'extraction de phosphate (-7,5%) sur la période sous revue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.