Ile Maurice: Meurtre de Jean Philippe Jean - L'accusé plaide coupable aux Assises

«Je demande pardon à la famille de la victime et à ma famille pour la souffrance qu'elles ont endurée à cause de moi. C'est un crime que je n'aurais pas dû commettre.» Ce sont les propos tenus dans le box des accusés par un jeune de 19 ans hier.

Il a été traduit aux Assises et a plaidé coupable d'avoir mortellement agressé Jean Philippe Jean. Ce musicien et chanteur a été tué avec une arme tranchante avant que son corps ne soit incendié. Selon l'autopsie, la victime avait reçu trois coups de couteau.

Cette agression mortelle s'est produite le 5 avril 2017 à Deux-Bras, New-Grove. Elle a pour toile de fond une affaire de mœurs. Jean Philippe Jean, 37 ans, vivait avec sa grand-mère et sa fille de huit ans.

L'accusé, qui avait 17 ans au moment du drame, avait l'habitude de se rendre chez le musicien. Ce dernier était seul lorsque l'adolescent s'est rendu chez lui. La victime lui aurait demandé de lui faire un acte obscène.

Retrouvé carbonisé

Selon l'adolescent, le musicien avait voulu le sodomiser. Mais l'accusé n'a pas accepté et, en colère, aurait saisi un couteau de cuisine. Il en aurait infligé trois coups au musicien. Avant de partir, il aurait incendié la maison. La victime a été retrouvée carbonisée.

Après enquête, il a été arrêté et traduit en justice. Dans ses dépositions lues en cour par le sergent Moolee, il a raconté le crime en détail. La juge Nirmala Devat, qui a entendu ce procès, a mis son jugement en délibéré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.