Togo: Il faut plus de femmes aux postes décisionnaires

19 Juillet 2019

Oulimata Sarr, directrice régionale Afrique d'ONU-Femmes, a achevé vendredi sa visite au Togo.

Lors de ses rencontres avec les responsables politiques et associatifs, elle a abordé les sujets relatifs à l'entrepreneuriat féminin, à l'autonomisation économique des femmes et à leur rôle dans la contribution pour le maintien de la paix et la sécurité.

Si Mme Sarr se félicite des avancées réalisées par le pays, elle pointe du doigt certaines insuffisances d'ores et déjà identifiées par les pouvoirs publics.

Mais elle voit des signes encourageants comme l'élection d'une femme au perchoir de l'Assemblée et la féminisation du gouvernement. Pas encore la parité, mais un bon début.

'C'est un message très fort. Mais nous aimerions aussi voir une masse critique de femmes députés pour amplifier les voies de leurs sœurs au niveau du parlement' a-t-elle déclaré.

Les prochaines élections législatives auront lieu en 2024.

ONU Femmes est l'Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Togonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.