Angola: Namacunde investit AKZ 87 millions dans la lutte contre la pauvreté

Namacunde — La municipalité de Namacunde, province de Cunene, a déjà investi 87 millions de Kwanzas sur les 300 millions estimés annuellement du Programme intégré de développement local et de lutte contre la pauvreté (PIDLCP), qui vise à améliorer le niveau de vie de la population, a déclaré jeudi, l'administratrice locale, Isabel Ndesihafela.

Parmi les actions figurent l'acquisition de 20 réservoirs d'eau de 5 000 litres déjà installés dans les zones affectées par la sécheresse dans la municipalité de Namacunde et les repas scolaires pour 3804 élèves de 40 écoles primaires, a expliqué à l'Angop la responsable.

Selon la source, la réhabilitation des centres de santé dans la zone frontalière de la Santa Clara et dans la commune de Chiedi, entre autres projets, font également partie des actions en cours inscrites dans le PIDLCP.

Isabel Ndesihafela a déclaré qu'à Namacunde le PIDLCP reçoit chaque mois 25 millions de Kwanzas octroyés par le ministère des Finances.

Le PIDLCP fait partie du Plan de Développement National 2018/2022.

La municipalité de Namacunde, située à 35 km d'Ondjiva, chef-lieu de la province de Cunene (extrême sud d'Angola), a une population estimée à 142.047 habitants, répartis en deux communes, Namacunde (siège) et Chiedi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.