Sénégal/Algérie: CAN 2019 - Le Sénégal attend son heure

Le Sénégal sera opposé à l'Algérie lors de la finale de la CAN 2019 en Égypte ce vendredi 19 juillet au Caire. Jamais titrés, les Lions de la Téranga espèrent désormais l'emporter après la finale de 2002 perdue face au Cameroun. Actuel sélectionneur, Aliou Cissé faisait partie de l'aventure.

« Je n'ai plus envie d'entendre dire que l'on a jamais rien gagné », lâche une jeune fille venue assister l'autre soir à l'entraînement des Lions de la Téranga. Et ils sont nombreux, à travers le monde, à espérer que le Sénégal va enfin s'offrir le titre continental, après la défaite de 2002 en finale face au Cameroun (0-0, 3 tirs au but à 2).

« Nous sommes déterminés »

A commencer par le sélectionneur Aliou Cissé, présent en tant que joueur à l'époque. « Dix-sept années d'attente c'est long, dit le coach des Lions. Il y a eu beaucoup de déception et de larmes. Nous y sommes. Et nous sommes déterminés avec cette génération talentueuse. »

Voilà plus de quatre années que l'ancien joueur du Paris Saint-Germain est à la tête des Lions. Aliou Cissé a entamé un travail de fond qui lui a permis d'arriver en quarts de finale de la dernière CAN au Gabon et de se qualifier pour le Mondial 2018.

Sans Kalidou Koulibaly, suspendu, les Sénégalais sont persuadés d'avoir les arguments pour décrocher le titre. « On se lève tous les jours heureux d'être là. Nous sommes des privilégiés de ce monde et nous faisons un métier passionnant, ce n'est pas le cas pour tout le monde. C'est exceptionnel d'être là, il n'y a pas de pression. On est très motivé », narre Aliou Cissé.

L'état d'esprit des joueurs fera la différence

Pour éviter que l'armoire à trophée reste encore vide à l'issue de la finale, les Lions de la Téranga pourront compter sur la star Sadio Mané, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool.

Mais plus que le coéquipier de Mohamed Salah en club, c'est le mental des Lions qui, selon Aliou Cissé, pourrait permettre de rentrer au pays avec la coupe en poche. « C'est l'état d'esprit des joueurs qui a changé, le talent ne suffit pas. Le groupe a pris conscience que chaque rencontre de l'équipe nationale était importante », argumente Cissé. Il conclut : « Le Sénégal a toujours regorgé de talent et cette génération n'est pas la plus belle. Mais elle a l'envie. »

Le premier pays africain au classement Fifa (22e) souhaite enfin se débarrasser de sa réputation de loser. Les Lions devront prendre leur revanche sur les Fennecs qui les avaient battu 1-0 lors du premier tour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.