Cote d'Ivoire: Décès de détenus à l'Unité anti-drogue - "C'est inacceptable", le président du Faso

19 Juillet 2019

Le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé la sortie de la troisième promotion de l'Académie de police, le jeudi 18 juillet 2019 à Pabré, composée de 231 officiers.

A l'occasion, il a évoqué les sanctions prises à l'encontre de certains responsables de la police, à la suite du décès de onze détenus dans les locaux de l'Unité anti-drogue.

Le commandement de la police nationale burkinabè s'est renforcé. L'Académie de police vient de mettre à la disposition des services de la sécurité, 200 officiers et 31 commissaires de police dont un commissaire tchadien. La sortie de cette troisième promotion de l'Académie est intervenue hier, jeudi 18 juillet 2019 au sein de l'école à Pabré, en présence du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

L'ensemble des 231 impétrants au départ est passé haut les mains à l'issue des évaluations des différents modules enseignés. Les 31 élèves-commissaires de police ont obtenu une moyenne générale de 15,42/20, tandis que les 200 officiers s'en sortent avec 14,98. Les résultats «satisfaisants» ont été salués par le chef de l'Etat. A l'occasion, il a invité les futurs officiers et commissaires de police à faire preuve de compétence, de probité et de loyauté vis-à-vis de l'Etat, et de défense des citoyens.

Cette sortie de promotion intervient dans un contexte où 11 détenus ont trouvé la mort à l'Unité anti-drogue de la police. Le président du Faso a jugé une telle situation «inacceptable» et rassuré qu'elle ne peut pas rester impunie. De ce fait, il a dit avoir instruit que des responsables de la chaîne de commandement du service soient suspendues en attendant le constat du médecin légiste.

Pour lui, un tel incident vient montrer que beaucoup de travail reste encore à faire. «La police doit être un pilier de la défense de l'Etat de droit. Par conséquent, elle doit être respectueuse du droit», a-t-il martelé.

La 3e promotion a pris pour nom de baptême «Résilience» et a placé la cérémonie de sortie sous le thème : «Forces publiques de sécurité face à la prévention et la gestion des conflits communautaires».

«Ne soyez pas éloignés de la troupe»

Les 231 nouveaux officiers et commissaires de police se sont engagés pour des victoires contre l'insécurité.

Pour réussir les missions qui leur seront assignées, le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, a prodigué des conseils à la promotion sortante. «Ne soyez pas des chefs éloignés de la troupe. Attachez-vous à commander par l'exemple et soyez intraitables dans l'application stricte des règles de commandement et de discipline générale», a conseillé le ministre Compaoré.

Et son collègue du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, Harouna Kaboré, parrain de la promotion, d'ajouter : «il faut aussi cultiver l'intégrité et surtout l'humilité». A ses filleuls, il a aussi demandé d'avoir un esprit d'entreprise et de s'armer de courage dans leurs futures tâches. Le directeur de l'Académie de police, le commissaire principal Edmond Tapsoba, a aussi invité les académiciens au devoir. Lire la suite sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.