Burkina Faso: Mémorial Thomas Sankara - Jerry John Rawlings regrette que la statue ait été bâclée

19 Juillet 2019

Le comité du mémorial international Thomas Sankara dit être sorti rassuré des échanges avec le Premier ministre. Pour ses membres, les travaux qui étaient dans une sorte de léthargie trouveront solution. Des propositions ont été faites dans ce sens, mais le comité international du mémorial Thomas Sankara a refusé de les dévoiler pour l'instant.

Le président d'honneur du mémorial a remercié les autorités du Burkina, qui en plus de l'avoir bien reçu, ont donné leur parole, rassurant que le projet sera réalisé dans de bonnes conditions. Le comité dit être également au four et au moulin pour réussir cet ouvrage d'envergure internationale.

Le président Jerry John Rawlings a surtout regretté que la statue du président Sankara ait été bâclée. Selon lui, « une personne de la trempe de Thomas Sankara connue dans le monde entier est un exemple pour tout un chacun. Il ne mérite pas une statue faite à la hâte et bâclée. Ce faisant, tout le temps est pris pour que le projet soit fait avec la plus parfaite des réussites qu'il puisse être. La réalisation doit être sa photocopie, pas un semblant de lui. Dans toutes les dimensions, les deux doivent être similaires ».

Dans l'optique de mener à bien ce projet le président d'honneur et le comité ont aussi rencontré le président du Faso et le vice-président de l'Assemblée nationale. Pour rappel Jerry John Rawlings était l'un des meilleurs amis de feu Thomas Sankara. Pour lui, c'est un devoir de lutter pour sa cause.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.