Ile Maurice: Travaux sur le réseau électrique - Privé de courant et d'eau, un abonné s'indigne sur Facebook

Pourquoi le Central Electricity Board (CEB) entreprend-il des travaux sur le réseau électrique de son village un grand samedi privant ainsi les habitants d'électricité ? C'est ce que se demande un abonné en ce samedi 20 juillet. Par extension, il indique que les habitants qui ont installé des pompes pour avoir un meilleur débit d'eau, sont aussi privés d'eau. Il a exprimé son indignation sur Facebook.

Goodlands, Grand-Baie, Petit-Raffray, Albion, Moka, Tyack, Souillac, Grand Bel-Air, Roche-Bois, Petite-Rivière et Port-Louis. Autant d'endroits concernés par des travaux d'entretiens sur le réseau électrique. Et ce, pendant toute la journée. Ce qui, selon un habitant de Morcellement Petit Village, Goodlands, cause énormément d'inconvénients aux abonnés.

«Pas d'électricité et pas d'eau, car la pompe ne fonctionne pas. Sans parler de l'impossibilité de nettoyer la voiture, le pavage de la cour ou faire la grande lessive de la semaine. L'annonce aurait été faite sur les radios, mais personne n'est au courant dans tout le quartier. La question demeure cependant, pourquoi ces travaux sont-ils programmés systématiquement pendant le week-end?», s'insurge cet habitant.

Voulant bien faire, un employé du CEB a tenté de fournir une explication. Il a vite regretté son geste. Il a indiqué qu'il faut une «très grande préparation pour une coupure d'électricité et que le but n'est pas d'importuner la population.»

«A chaque coupure, le CEB fait des pertes parce que les compteurs ne tournent pas. Ce n'est pas dans l'intérêt du corps paraétatique de vous laisser sans électricité», soutient l'employé du CEB avant d'ajouter le conseil suivant : «prenez votre voiture et votre famille et trouvez une rivière pour laver votre voiture... »

Sa bonne intention n'a pas manqué de fâcher l'abonné qui a rappelé qu'il paie pour les services du CEB.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.