Ile Maurice: Village touristique de Belle-Mare - L'éléphant blanc se remue après huit ans

Les travaux s'activent pour l'entrée en opération du Belle-Mare Tourist Village. Ce projet est considéré comme un éléphant blanc depuis sa construction, en 2011, au coût d'environ Rs 185 millions. Clément Valaydon, le CEO de Clément Valaydon Engineering et de Vascoda Ltd, l'a pris en charge avec la collaboration de Landscope Ltd.

Le bâtiment est composé de 38 emplacements. Il compte accueillir les PME, tatoueur, masseur, coiffeur... Un coin réservé aux artistes sera aussi aménagé. Côté restauration, il y aura de la cuisine méditerranéenne, chinoise et mauricienne au food court.

«Cela créera beaucoup d'emplois dans la région. Je veux que les Rodriguais aient aussi un point de vente ici», confie Clément Valaydon. Selon lui, plus de 50 % des emplacements ont déjà été réservés. Le soft opening est prévu d'ici fin octobre et l'inauguration à la fin de novembre.

Patrick Glover, restaurateur et pizzaïolo depuis 11 ans, s'est rendu sur place hier lors de la journée portes ouvertes, qui se poursuit aujourd'hui. Il connaît le village depuis 10 ans et souhaite y ouvrir sa seconde pizzeria au feu de bois. Il pense qu'il y a des activités à développer à Belle-Mare.

«Je pensais que le Tourist Village allait ouvrir jusqu'à un peu plus tard, c'est-à-dire en soirée, mais c'est dommage que ce ne soit que dans la journée», déplore Patrick Glover. Il estime aussi qu'il ne faut pas que le prix des emplacements soit trop élevé, sinon cela mènerait à la fermeture des magasins.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.