Algérie/Sénégal: CAN-2019 (Finale) Sénégal - Algérie (0-1) - Le rêve de tout un peuple se réalise

Le Caire — Le rêve de plus de 42 millions d'Algériens s'est réalisé vendredi soir, après la brillante victoire de la sélection nationale contre le Sénégal (1-0), en finale de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2019), disputée au stade international du Caire.

C'est surtout un "aboutissement" pour le coach Djamel Belmadi et son équipe, auteurs d'un sans faute dans cette compétition. Ce qui leur permet d'ajouter un deuxième sacre au palmarès des "Verts", après celui remporté à domicile en 1990.

C'est l'attaquant Baghadad Bounedjah qui a mis les siens sur les bons rails en ouvrant la marque dès la deuxième minute de jeu, sur un tir surpuissant à l'entrée des 18 mètres qui a trompé le gardien Gomis après avoir été détourné par un défenseur sénégalais (1-0).

Un but précoce qui cependant n'a pas affecté les "Lions de la Teranga" outre mesure, comme en témoigne leur réaction, particulièrement sur les coups francs et les corners qu'ils ont joués à fond.

Quoique, la plus belle occasion sénégalaise est intervenue suite à une balle malencontreusement perdue par la défense algérienne au niveau des 40 mètres. Une fois récupéré, le cuir a été rapidement transmis à l'avant-centre Niang, dont la reprise de volée en pivot est passée légèrement au-dessus de la lucarne gauche de M'bolhi (38').

Néanmoins, même si elle a considérablement subi le jeu pendant la majeure partie de cette première mi-temps, la sélection algérienne a rejoint les vestiaires pour la pause citron avec un but d'avance.

Les Sénégalais ont repris les choses en main dès l'entame de la deuxième mi-temps, et c'est le stratège de Liverpool, Sadio Mané qui était le premier à se mettre en évidence, d'un joli tir croisé, que le défenseur Djamel Benlamri a détourné in extremis, de la cuisse.

Le pressing des "Lions de la Teranga" s'est poursuivi avec la même intensité et a porté ses fruits deux minutes plus tard, lorsque Niang a envoyé un centre tendu sur le bras de Guedioura, alors que ce dernier se trouvait à l'intérieur de sa surface de réparation.

Dans un premier temps, l'arbitre camerounais Alioum Néant accorde un penalty, mais après avoir consulté la VAR, il s'est rétracté, considérant que la main de Guedioura était entièrement collée au corps.

C'était un tournant important dans cette finale car le score est resté à l'avantage des coéquipiers de l'homme du match Bennacer à un moment où l'adversaire prenait de plus en plus le dessus.

Malgré tout, le Sénégal n'a pas abdiqué et a continué à se montrer dangereux, notamment sur les actions menées par Niang (65') et surtout Sabaly, dont le tir surpuissant à la 68' a obligé M'bolhi à se détendre pour sortir le cuir en corner.

Les deux entraîneurs ont attendu la toute fin de match pour opérer le plus gros de leurs changements, mais ces derniers n'ont apporté aucun changement. Sauf peut-être du côté algérien qui a profité de la fraîcheur physique des eléments incorporés pour préserver le score jusqu'au coup de sifflet final.

Même si la sélection algérienne a souffert tout au long de la partie, ses sacrifices tout au long du tournoi ont été récompensés avec cette importante victoire qui, vingt-neuf ans plus tard, lui offre un deuxième titre en Coupe d'Afrique des nations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.