Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - L'armée lance la campagne de lutte contre Ebola

20 Juillet 2019

« La maladie à virus Ebola est désormais une plus grande menace que les groupes armés pour la sécurité de la population du Nord-Kivu », indique le communiqué officiel de la 34e région militaire publiée vendredi 19 juillet à Goma par son commandant, le général Edmond Ilunga Mpeko.

Pour lui, l'armée, toutes les unités confondues, ainsi que leurs membres de famille doivent s'appliquer à observer les règles d'hygiène pour lutter contre cette maladie.

« Le commandant de la 34e région militaire porte à la connaissance de tous les militaires et de leurs membres de familles que la maladie à virus Ebola est désormais une grande menace au même titre que les groupes armés pour la sécurité de la population du Nord Kivu. Eu égard à ce qui précède, tous les officiers, sous-officiers, caporaux et soldats, sont appelés à lutter farouchement contre la maladie à virus Ebola et en observant sans faille toutes les mesures d'hygiène y relatives établies par l'autorité sanitaire et ses partenaires dans le cadre de la lutter contre la maladie à virus Ebola. Je suis FARDC, je combattrai Ebola », a indiqué le major Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole de la 34e région militaire qui a lu ce communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.