Cameroun: Route Mora-Dabanga-Kousseri - La deuxième phase des travaux lancée

Cette étape lancée samedi dernier à Mora concerne la réalisation physique du projet que va exécuter le Génie militaire.

Les travaux de réhabilitation de l'axe routier Mora-Dabanga-Kousseri, faut-il le rappeler, ont été lancés le 1er mars 2018. Depuis cette date, le Génie militaire qui va exécuter cet important projet routier avait pratiquement disparu de la circulation. Pourtant, les travaux préliminaires se déroulaient, en attendant l'arrêt des pluies pour attaquer la réhabilitation proprement dite.

« Nous avons les principales bases qui sont déjà mobilisées, notamment celles de Mora et de Maroua. Nous avons 200 hommes installés à Waza. Nous sommes également en train de monter en puissance avec les bases de Siaba et de Dabanga », précise le colonel Jackson Kamgaing, directeur du Génie militaire. C'était le samedi 27 octobre 2018 lors du lancement des travaux proprement dits.

Cet axe routier qui va de Mora à Kousseri en passant par Dabanga, sur 205 km, poumon économique de la sous-région a subi une sérieuse dégradation ces dernières années. C'est donc un parcours de combattant aussi bien pour le conducteur que les passagers obligés d'y passer huit heures pour rallier les deux bouts.

On comprend naturellement la joie des populations de Mora qui sont venues assister au démarrage des travaux à la sortie de Mora sur le tronçon routier qui mène à la ville touristique de Waza. Ces travaux routiers, faut-il le dire, sont scindés en plusieurs lots : une équipe réalise le tronçon Mora-Waza, l'autre Waza-Dabanga et une troisième équipe a en charge le tronçon Dabanga-Kousseri.

Au départ, le chantier était appelé à durer 24 mois, mais selon les explications du colonel Jackson Kamgaing, il sera difficile au Génie militaire de tenir ces délais, parce que des travaux supplémentaires se sont ajoutés à ceux initialement prévus.

En effet, pour l'axe Waza-Dabanga par exemple, ce devait être un entretien avec du béton bitumineux mais au vu des dégradations, il est question de refaire complètement la chaussée sur cette voie-là.

Ben Salha Abdelhak, le chef du contrôle de ces travaux a affirmé qu'outre leur mission régalienne, son équipe et lui vont s'atteler à l'assistance et l'accompagnement technique du génie militaire qui est sur le chantier. « On est là pour garantir que tout le reste des travaux se font dans les règles de l'art, dans les bonnes conditions et qu'il n'y aura pas de dérapage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.