Ile Maurice: Stade George V - «Ti enn terin velour», affirme l'ex-responsable de maintenance Latchanna

L'ancien responsable de l'entretien du stade curepipien s'exprime sur le piteux état du terrain suite à l'avalanche de critiques survenu après le match Maurice vs Seychelles, jeudi.

Tout comme des milliers de spectateurs, il n'est pas resté insensible à l'état de la pelouse du stade George V. Il s'est dit «touché». Lui, c'est Kistnayah Latchanna, ancien groundsman du stade, aujourd'hui âgé de 79 ans. L'express l'a rencontré à son domicile à Forest-Side, hier. «Je ne veux pas critiquer qui que ce soit me fason ki mwa mo ti entretenir ti enn lot», confie-t-il.

Selon lui, la pelouse du stade George V dans son état actuel, «n'est pas un terrain approprié pour recevoir des équipes étrangères». «Ou'nn get sa terin-la kouma ete ? À la télévision, je regardais comment un joueur marchait dans la boue. Mo pe get ki manier li nwar nwar terin-la», affirme celui qui n'a pas raté, à la télévision, le match Maurice vs Seychelles, disputé sur ledit terrain, jeudi. Il ajoute avec nostalgie qu'il faisait son maximum pour la préparation de la pelouse lorsque le pays devait y accueillir des joueurs étrangers.

Celui qui a été responsable de la maintenance de cette pelouse pendant trois décennies, avant de prendre sa retraite en 1999, fait ressortir qu'«ils ont creusé des drains mais la pelouse retient toujours l'eau. Curepipe est un endroit où il pleut toujours. Zot bizin travay enn sistem kot so drin fonksione». Que conseille-t-il aux autorités ? «Il faut une personne qui s'occupe de l'entretien du terrain uniquement, et non du stade au complet. Il faut planter l'herbe, la fertiliser et enlever les mauvaises herbes. Kan ou pas kot Gymkhana, ou trouv zot pe tir move lerb», souligne-t-il.

«Vey boul»

En 1953, soit à l'âge de 11 ans, Kistnayah Latchanna commence à travailler au stade George V. Son job consistait à «vey boul» ou «travay boy» comme il l'appelle. Bien qu'il ait été scolarisé jusqu'en Form III, «monn konsider sa travay-la enn metie. Monn met mo latet ladan mem». En 1966, on lui confie la responsabilité de la maintenance du stade. À l'époque, «zanfan mizer, ou donn li enn ti kas, li travay». Le groundsman recrute alors des étudiants pendant les vacances scolaires pour s'occuper de différentes tâches, telles que le lavage des gradins.

Quant à la pelouse, «mo fer plantasion, tir move lerb, fertiliz li, mo fer roulaz. Ti enn terin velour». Cet entretien se faisait surtout hors de la saison de foot. «Le stade était ouvert du 15 janvier à juin, ensuite de nouveau en septembre ou mi-octobre», renchérit le septuagénaire. Autre souvenir qui lui revient en mémoire, c'est l'organisation des Jeux du Commonwealth. «Il y avait une garden-party. Tout était sous ma responsabilité.»

Rehm-Grinaker se défend face à la pluie de critiques

Les travaux de rénovation du stade George V, à Curepipe, sont pointés du doigt après le match de football entre Maurice et les Seychelles, jeudi. Le terrain, qui est dans un piteux état, et les sièges déboulonnés ont fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ce qui interpelle, c'est le coût des travaux - Rs 94,9 millions. C'est la société Rehm-Grinaker Construction Co Ltd qui avait décroché le contrat de rénovation.

Selon nos informations, la pelouse a été entièrement refaite et l'entrepreneur a ajouté des drains qui se trouvent à 600 mm sous le terrain En plus de procéder à la mise en place des sièges, entre autres.

L'express a contacté Rehm-Grinaker Construction Co Ltd. On nous a renvoyé vers Anwar Ramdin, l'Operations Executive. «Les critiques sont faciles. Nous avons fait les travaux qui nous avaient été demandés. Les drains fonctionnent très bien. Mais cela fait plus d'un mois qu'il pleut tous les jours à Curepipe et le terrain est saturé d'eau. Pour ce qui est de l'état des sièges, je pense qu'ils sont faits pour s'y assoir et non pour s'y mettre debout. Nous avions déjà boulonné ces places», souligne Anwar Ramdin.

Le ministre des Sports, Stephan Toussaint, a, hier, fourni les mêmes explications sur l'état du terrain gorgé d'eau. Cela avant d'annoncer une enquête sur les personnes qui ont endommagé les sièges du stade. Le stade George V accueillera la finale de football des Jeux, samedi prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.