Cote d'Ivoire: Lutte contre la corruption - Un module de formation proposé pour les écoles et universités

20 Juillet 2019

La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (Habg) veut combattre la corruption depuis la base. Elle a procédé, au cours d'une table-ronde d'échanges, le 18 juillet à l'Hôtel Tiama, à une séance d'informations de l'opinion nationale et internationale, de l'initiative d'introduire des modules relatifs à la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans les programmes d'enseignement.

Cette rencontre qui a vu la présence de nombreux acteurs et partenaires du système éducatif dont les groupements de parents d'élèves, la société civile, les partenaires au développement, a eu pour but de leur présenter le module et partager ses avantages pour lutter efficacement contre la corruption depuis les écoles, universités et grandes écoles.

Pour Koné Moussa, membre du conseil de la Habg, par ailleurs représentant le président de l'institution, cette initiative répond aux engagements pris par la Côte d'Ivoire en ratifiant les conventions internationales de lutte contre la corruption. Conventions qui recommandent aux États d'entreprendre des programmes d'éducation sur la corruption dans les écoles et universités. Aussi, ce nouveau programme permettra-t-il d'inculquer aux apprenants les comportements d'intégrité et de probité, depuis le préscolaire jusqu'à la formation professionnelle et supérieur.

Quant au représentant du ministre de l'Enseignement supérieur, le Pr Boni Jean Sylvain, il a félicité la Habg pour son initiative qui renforce le système éducatif dans la formation des hommes et des femmes. Pour lui, toute personne servant une nation qui se veut émergente doit posséder des valeurs d'éthique et de déontologie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.