Sénégal: Coupe du Sénégal - Le LBC battu et éliminé par le DUC

Louga — Le Dakar université club (DUC) a éliminé, samedi, le Louga basket club (LBC) en quart de finale de la coupe du Sénégal sur le score de 60 à 56, a constaté l'APS.

Le LBC s'est incliné à domicile, le club dakarois ayant largement mené en première mi-temps.

Les joueurs lougatois sont revenus au score au troisième quart temps, ramenant l'écart qui était d'une vingtaine de points à quatre seulement. Mais le DUC, fort de son expérience, a su gérer son avantage.

Le coach de LBC, Madiène Fall, explique que son équipe a perdu le match, à cause d'une première mi-temps "catastrophique".

"Nous ne nous attendions pas à cela. Nous avons déjoué. Hier (vendredi), à l'entrainement, nous avions mis en place des schémas tactiques et pourtant aujourd'hui, les joueurs ont complètement perdu les pédales", a-t-il déploré.

"C'est du sport, du basket. Il arrive que certains jours, les tactiques mises en place ne marchent pas ; c'est ce que nous avons vu en première mi-temps et surtout au premier quart temps", a-t-il analysé.

Il a indiqué que l'objectif de figurer dans le carré d'as n'a pas été "atteint" , le LBC étant de fait éliminé. Il a toutefois promis que l'équipe va se "remobiliser" et "recoller" les morceaux.

"Il y a du bon et du moins bon dans cette équipe. Nous allons faire une évaluation générale et voir ce qu'il y a lieu de faire l'année prochaine", a-t-il dit, annonçant l'arrivée d'une équipe jeune.

De son côté, l'entraineur du DUC, Malick Ndiaye, a soutenu que son équipe a gagné le match grâce à ses joueurs d'expérience qui ont su faire la différence.

"C'était un match de coupe, un match dur. Ces genres de matchs ne sont jamais faciles, a-t-il rappelé. La chaleur nous a causé beaucoup de problèmes, surtout en deuxième mi-temps. C'est pourquoi le LBC est revenu et les joueurs nous ont acculés, mais nous avons su gérer le score", a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.