Cote d'Ivoire: Éducation/formation - Un module de lutte contre la corruption mis en place

20 Juillet 2019

La Haute autorité pour la bonne gouvernance (habg) a procédé officiellement au lancement de l'introduction du module de formation sur la prévention et la lutte contre la corruption dans les programmes d'enseignement, le jeudi 18 juillet 2019, à l'hôtel Tiama au plateau.

L'Objectif visé est de faire connaître le projet à l'ensemble de la communauté, notamment les différents acteurs et partenaires du système éducatif que sont les groupements de parents d'élèves, la société civile, les partenaires au développement ainsi que les médias. Ce, en vue d'une sensibilisation franche pour éradiquer la corruption dans les écoles et universités.

A cette occasion Koné Moussa, membre du conseil de la habg, par ailleurs représentant le président a présenté l'initiative. " Cette initiative répond aux engagements pris par la Côte d'Ivoire en ratifiant les conventions internationales de lutte contre la corruption, qui recommande aux États d'entreprendre des programmes d'éducation sur la corruption dans les écoles et universités." a expliqué le conseiller.

Poursuivant, il a indiqué que ce module permettra aux apprenants d'acquérir des comportements éthiques, de responsabilité, d'intégrité et de probité. Ce, du préscolaire au supérieur, en passant par l'enseignement technique et la formation professionnelle, ainsi que les écoles de formation des fonctionnaires et agents de l'État.

Quant au représentant du ministre de l'enseignement supérieur le Pr Boni Jean Sylvain, " cette démarche rencontre la finalité du système éducatif qui est de former des hommes et des femmes capables d'intégrer harmonieusement le monde socioprofessionnel, et ayant de hautes valeurs, d'éthique et de déontologie, qui conditionneront l'émergence d'un Ivoirien nouveau."

Cette table ronde qui a regroupé toutes les couches sociales issues des ministères de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, ainsi que les écoles de formation des agents de l'État (ENA, Infj, école de police) et les partenaires du système éducatif, a présenté un certain nombre de résultats à savoir les habiletés, les contenus, la matrice des profils et des attentes, par ordre d'enseignement et pour chaque niveau d'étude, aussi les projets de modules de formation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.