Mali: Le célèbre griot Niappa tué par des jihadistes dans la région de Mopti

Photo: ONU
Un village dans la région de Mopti, dans le centre du Mali (capture d'écran).

Dans la région de Mopti, c'est la stupeur : l'un des plus célèbres griots a été assassiné par des hommes armés, vendredi 19 juillet, à son domicile dans la localité de Dialloubé, située à une soixante de kilomètres de Mopti, chef-lieu de la région du même nom. Plus connu sous son surnom, « Niappa » était très connu et véhiculait les messages entre le chef du village et les populations.

Modi Djigandé est son vrai nom, mais on l'appelle surtout par son surnom, Niappa. D'une famille de tisserands, comme son grand-père et son père, il était griot. « Il était l'un des plus célèbres griots de la région de Mopti », insistent plusieurs sources.

Niappa était d'abord le porte-parole du chef du village de Dialloubé, auprès des populations. Niappa était également, selon ceux qui l'ont connu, artiste et poète. Il est également le dépositaire de la tradition peule et sa voix était inimitable.

Dans son village, situé à quelques dizaines de kilomètres de Mopti, un représentant local de l'État le considérait sur place comme le communicateur traditionnel le plus légitime.

Lorsque deux hommes sont arrivés nuitamment à moto, vendredi à son domicile, c'était pour l'assassiner. Le crime n'est pas revendiqué mais à l'unisson, on répète sur place que les présumés jihadistes n'ont jamais apprécié ces griots, surtout celui-là, et qu'il était dans leur collimateur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.