Cameroun: Crise anglophone - Libération des deux médecins enlevés dans la ville de Bamenda

Photo: wikipédia
Bamenda ville du nord ouest au Cameroun épicentre de la crise anglophone.
21 Juillet 2019

Les autorités camerounaises locales ont annoncé jeudi (18 juillet 2019, ndlr) la libération des deux médecins enlevés à Bamenda, chef lieu de la région du nord-ouest Cameroun.

Ces deux médecins ont été libérés jeudi 18 juillet après avoir passé 24 heures en captivité, mais on ignore si une rançon a été versée pour leur libération.

Le Docteur Dobgima Walters Pisoh, gynécologue et son épouse, Docteur Fotso Sandrine,médecin généraliste de l'Hôpital régional de Bamenda, ont été enlevés tôt mercredi dernier à leur résidence au quartier de Nchoubou à Bamenda par des hommes armés non identifiés.

Aucun groupe n'a revendiqué leur enlèvement. Toujours jeudi dernier à Bamenda, le secrétaire général de la North West Lawyers Association a été libéré après 24 heures de captivité.

Dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, une crise socio-politique sans précédent s'est installée fin 2016. Elle s'est transformée fin 2017 en conflit armé. Des affrontements entre armée et séparatistes, regroupés en groupes épars dans la forêt équatoriale, s'y produisent quasiment tous les jours.

Des centaines de séparatistes armés, regroupés en groupes épars dans la forêt équatoriale, combattent désormais quotidiennement l'armée camerounaise, procèdent à des enlèvements

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.