Afrique de l'Ouest: UEMOA - L'activité dans les BTP s'est dégradée en avril (publication BCEAO)

Dakar — L'activité dans le secteur des bâtiments et travaux publics (BTP) s'est dégradée en avril dernier dans l'espace de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a appris l'APS.

"Au cours du mois d'avril 2019, l'enquête auprès des chefs d'entreprise fait état d'une dégradation de l'activité dans le secteur des bâtiments et travaux publics ", indique la Note mensuelle de conjoncture économique dans les pays de l'UEMOA à fin avril 2019.

Selon cette publication de la BCEAO qui vient de paraitre, cette situation est "en relation avec la diminution de nouveaux chantiers (construction des infrastructures) et la détérioration des conditions d'approvisionnement".

"En outre, le nombre de reprises de chantiers a poursuivi sa tendance baissière. La baisse des interruptions de chantiers a exercé un effet modérateur", poursuit le document.

Il ajoute que "cette situation, couplée avec le renchérissement de l'exploitation et la persistance des déficits antérieurs, s'est soldée par une trésorerie déficitaire, atténuée par des encaissements tirés de la hausse du chiffre d'affaires durant le mois sous revue".

"Au total, le moral des entreprises du secteur est au plus bas niveau depuis septembre 2018, en passant de 102,3 points en mars 2019 à 101,4 points en avril 2019", fait-il observer.

Il indique que "par rapport à la même période de l'année précédente, le volume de l'activité a baissé dans tous les compartiments du secteur".

"La baisse de l'activité, d'une année à l'autre, a concerné l'ensemble des pays de l'UEMOA, à l'exception du Bénin, du Burkina et de la Côte d'Ivoire. Dans ce dernier pays, les BTP sont en net ralentissement."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.