Cote d'Ivoire: Investissements touristiques - Siandou Fofana obtient le parrainage de l'Omt à Madrid

21 Juillet 2019

Le ministre du Tourisme et des Loisirs, en mission dans la capitale espagnole, du 18 au 21 juillet, a reçu un satisfecit de l'Organisation mondiale du tourisme pour le repositionnement de la destination ivoirienne sur la scène internationale.

Dans le cadre d'une visite de travail à Madrid en Espagne, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, a échangé avec le Secrétariat général de l'Organisation mondiale du tourisme (Omt), avec à sa tête, le Secrétaire général, Zurab Pololikashvili, le vendredi 19 juillet sur plusieurs points liés à la coopération entre l'Etat de Côte d'Ivoire et l'Organisation. Au total, ce ne sont que de « très bonnes nouvelles » qui ont filtré de cette visite de travail.

Ainsi, en guise de « très bonne nouvelle », le Secrétaire général de la plus haute instance mondiale du tourisme, a-t-il acté le parrainage et la caution institutionnelle de l'Omt à l'organisation par la Côte d'Ivoire d'une la table-ronde des bailleurs et investisseurs touristiques à Dubaï (Emirats Arabes Unis), en octobre prochain.

Il faut rappeler, à toutes fins utiles, que Dubaï est le hub où se concentrent les plus grands fond d'investissements souverains comme multilatéraux dans le monde. Et la Stratégie « Sublime Côte d'Ivoire », constitue un atout pour inciter bien d'investisseurs.

D'autant plus que Zurab Pololikashvili a été sublimé par Siandou Fofana qui a présenté les ambitions de la Côte d'Ivoire en matière de développement du tourisme.

Qui a relevé que si le pays veut réaliser ces ambitions, il devra, à l'instar du Maroc, mobiliser l'ensemble des Fonds d'investissements et des investisseurs étrangers.

Cette table-ronde devra permettre de capter des fonds de l'ordre de 3200 milliards de FCFA pour doper la croissance soutenue du pays depuis plus de 5 ans.

Abidjan, siège de « Investir dans le Tourisme en Afrique »

Dans la foulée, et eu égard à ses performances économiques affichées ces dernières années, avec le bond remarquable de l'industrie touristique qui y contribue avec efficience, la Côte d'Ivoire avait porté sa candidature auprès de l'Omt pour abriter le Forum touristique sur les investissements et les opportunités d'affaires en Afrique (Investour), prévu en janvier 2020.

Cette candidature a reçu l'avis favorable de ladite organisation. Toutefois, au regard des clauses du droit de siège avec l'Espagne qui l'établit immuablement à Madrid, le Secrétaire général de l'Omt, Zurab Pololikashvili, recommande l'option de la création d'un nouveau concept dédié à l'investissement touristique en Afrique. L'évènement dénommé « Investir dans le Tourisme en Afrique » sera domicilié en Côte d'Ivoire.

L'objectif d'une telle initiative est de réunir tous les Fonds d'investissements, les Agences de développement du Système des Nations Unies, les Banques de développement, les investisseurs, ... ).

Son intérêt vise à créer des emplois pour les jeunes et les femmes, faire reculer l'émigration et verra la contribution du PIB touristique en Afrique accroitre de 5% aujourd'hui à 10,5% au cours des 10 prochaines années.

Aussi, le SG de l'Omt, a-t-il félicité Siandou Fofana et la Côte d'Ivoire pour cette bonne initiative qui sera présentée aux prochaines Assises de l'organisation de St Petersburg (Russie).

Par ailleurs, mais toujours dans le droit fil du leadership que le pays entend désormais jouer sur la scène internationale, et concernant la candidature de la Côte d'Ivoire à l'organisation de la Journée Mondiale du Tourisme (JMT 2021).

Le ministre du Tourisme et des Loisirs a fait l'exposé des motifs de celle-ci, de même que les atouts compétitifs de la Côte d'Ivoire relativement à l'organisation de l'évènement.

Agréant cette volonté, le patron de l'Omt, a, cependant profité de l'occasion pour relever la nécessité de promouvoir davantage la gastronomie africaine et la porter aux standards mondiaux, d'autant plus qu'elle reste un maillon faible dans la chaîne de l'écosystème sectoriel.

C'est dans ce cadre, qu'il a annoncé que l'Académie du Tourisme de l'Omt entendait former, bientôt, et en ligne, 25 chefs cuisiniers. Mais après un plaidoyer du ministre ivoirien, la proposition de 50 chefs a été validée afin que les cordons-bleus des différents pays du continent, en cuisine, en bénéficient.

Au titre de la l'ambition de la Côte d'Ivoire d'intégrer le Conseil exécutif de l'Omt, Siandou Fofana indique qu'elle est motivée par la nouvelle dynamique insufflée à l'Organisation avec l'élection en 2018 de son nouveau Secrétaire Général mais aussi par la volonté de la Côte d'Ivoire à partager sa vision, sa stratégie et son expérience acquise après une période de crise.

Il a conclu en relevant que si tant est que la Côte d'Ivoire veut impulser la croissance en Afrique, cette dynamique y participe.

Prenant acte de cet exposé, le Secrétariat Général de l'Omt a fait le point des candidatures qui s'élèvent à 9 pour 6 places à pourvoir. Etant entendu que sur les 9 candidatures, 3 sont des demandes renouvellement.

Pour clore cette séance de travail sanctionnée de « très bonnes nouvelles », un point a été fait de la mise en œuvre à mi-parcours du projet de création du Parc d'attraction d'Abidjan dont le Sg de l'Omt avait posé la première pierre en 2018, le ministre l'a informé de la volonté Chef de l'Etat, SEM Alassane Ouattara, de son redimensionnement. Ainsi, il a été déplacé sur un site plus grand, de 100 hectares.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.