Congo-Kinshasa: Un an dans l'au-delà - Une messe célébrée en mémoire de Jacques Mbadu

19 juillet 2018- 19 juillet 2019, un an jour pour jour depuis que le Dieu tout-puissant a rappelé l'ancien Gouverneur du Kongo-central, Jacques Mbadu Nsitu. Ainsi, à l'occasion de la date commémorative de sa mort, les membres de sa famille politique, biologique, sans oublier les notables de sa province, ses amis et connaissances, avaient pris part vendredi 19 juillet 2019, à la messe d'actions de grâce en mémoire de l'illustre disparu, qui a eu lieu à la paroisse sacrée cœur de la Gombe. Ce qu'il faudra retenir dans ce moment de consolation, la présence de plusieurs cadres du Front Commun pour le Congo, parmi lesquels, celle de Patrick Muyaya, Député national.

Comme le temps passe si vite. Cela fait déjà un an depuis que Jacques Mbadu a quitté cette terre des hommes, laissant ainsi une douleur profonde pour ceux qui l'avaient connu. Au premier rang, les cadres de la plateforme le Front Commun pour le Congo et quelques membres de sa famille biologique ont commémoré à travers une messe de requiem la mémoire de l'ancien Gouverneur du Kongo Central. L'homélie de l'officiant était, sur la première lecture, tirée du livre de la sagesse 4, 7-15, ainsi que l'évangile selon saint Mattieu. L'abbé Madimba a fait savoir à l'assistance qu'une vie sans tâche vaut une longue vieillesse. Comme pour dire que l'illustre disparu, Jacques Mbadu fut un travailleur acharné. L'officiant a par la même occasion exhorté l'assistance de suivre le chemin tracé par Jésus-Christ "le Grand enseignant". «Il a été repris, de peur que le mal ne corrompe sa conscience pour que le mensonge ne garde pas son âme car, les séductions faciles vont perdre de vue, le bien et l'entrainement de la passion trouble un cœur innocent, arrivé au but en peu de temps, Jacques a couvert une longue route parce qu'il plaise au Seigneur, celui-ci sans attente l'a retiré dans un monde mauvais », fait savoir l'Abbé Madimba.

Avant d'ajouter : « les gens voient cela sans comprendre, il ne leur vient pas à l'esprit que Dieu accorde à ses élus grâce et miséricorde ».

Pour la petite histoire, cet homme, massif et grand était connu pour ses convictions et sa détermination à réaliser ses projets. Il s'apprêtait à venir assister au discours de l'ancien Président de la République, Joseph Kabila, sur l'Etat de la nation devant le parlement réunis en congrès, et voilà que l'irréparable était arrivé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.