Cameroun: L'Université de Yaoundé 2 annonce la création de nouveaux départements et grandes écoles

22 Juillet 2019

C'est l'une des informations majeures sorties du Conseil de l'Université de Yaoundé 2 - Soa, tenu jeudi dernier, en son sein.

L'Université de Yaoundé 2 ne veut pas rester statique, et compte bien s'adapter aux nouveaux défis de l'emploi, en procédant à la création de nouveaux départements et grandes écoles, à même de maximiser les chances de ses diplômés, de trouver un emploi.

Toute chose qui a motivé le Conseil de l'Université de Yaoundé 2, à décider de la création de nouveaux départements et grandes écoles.

Il s'agit dans le détail, de quatre nouveaux départements, au sein des Facultés de Sciences juridiques et politiques ; de Sciences économiques et de Gestion, et d'un Master à l'Institut des relations internationales du Cameroun ( Iric).

Pour ce qui est du projet de création de nouvelles grandes écoles, votre journal camer.be a appris, que le Conseil d'établissement, a marqué son accord pour un Institut des Hautes Études Orientales; La Yaoundé Business School; un Institut des Métiers du Droit, et un Institut Supérieur d'Economie rurale et agricole (ISERA).

18 points étaient inscrits à l'ordre du jour des travaux du Conseil de l'Université de Yaoundé 2.

Il a aussi été décidé, de la création d'un fichier central des Thèses, ainsi que de la mise sur pied d'une École doctorale de l'Université de Yaoundé 2.

Camer.be s'est fait dire que depuis septembre dernier, 180 thèses ont été reçues dans les cinq établissements de l'Université, et que 162, ont été autorisées à la soutenance.

Le Conseil d'établissement a enfin demandé au recteur de l'Université de Yaoundé 2 -Soa, le Prof. Adolphe Minkoa She, de transmettre les projets de création de nouveaux départements et grandes écoles supra confere, au ministre de l'Enseignement supérieur, et à son collègue des Finances.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.