Cote d'Ivoire: Les bateaux acquis par STL sont comme un avion

Le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné, a révélé l'importance du transport lagunaire dans l'économie ivoirienne à l'occasion de la mise officielle à l'eau de quatre nouveaux bateaux de STL , samedi 20 juillet 2019 à la gare lagunaire de Treichville au Sud d'Abidjan.

« Il suffit que nous améliorons seulement de 10% la mobilité sur la lagune pour accroître la mobilité en terme de gain de temps, en terme de ressources. Quand la mobilité croît pour 10 points, ça fait 1% de croissance pour l'ensemble du pays », a-t-il dit.

Pour le ministre, le coût du titre de transport ne doit ni être un obstacle pour les usagers ni un frein à l'essor du secteur. Il a rassuré que le gouvernement travaille avec les opérateurs afin de rendre le prix des traversées accessible à l'ensemble de la population.

« Nous continuons de travailler sur le coût pour que ce soit abordable sans entamer le business plan de ces entreprises. Le gouvernement fera tous les efforts pour que ces entreprises là, soient des entreprises citoyennes qui vont accroître la mobilité à Abidjan », a-t-il ajouté.

S'agissant de la sécurité sur les bateaux, il a invité la population à faire confiance aux opérateurs dont les navires sont équipés de moyens de navigation moderne, appelant à faire attention à la sécurité notamment pour ceux qui empruntent les pinasses (grandes pirogues à moteur, ndlr) rappelant les drames survenus ces dernières années.

« Les bateaux acquis par STL sont comme un avion. Ils sont dotés de dispositifs de sécurité, de sûreté. De façon automatique, c'est des bateaux qui évitent les endroits où il y a des incidents ou des accidents possibles.

Ce sont des bateaux qui sont de plus en plus sécurisés, équipés pour naviguer seul. Le personnel navigant est bien formé aussi bien à l'académie que chez le constructeur.

Le risque pour moi, ce sont les pinasses.Je voudrais interpeller nos compatriotes. C'est vrai qu'on veut souvent faire les choses à moindre coût, mais II faut faire attention à sa sécurité.

Il y a eu des chavirements de bateaux avec des élèves à bord à Soubré il y'a deux ans ( l'accident a fait 12 morts en avril 2018, ndlr) ».

Le secteur du transport lagunaire enregistre trois opérateurs dont deux privés depuis la libéralisation du secteur intervenue en 2016. Ce sont près de 2 millions de passagers qui ont été transportés depuis lors par l'ensemble des compagnies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.