Burkina Faso: Monde des affaires - Jean Louis Serre-Combes a tiré sa révérence

Photo: Observateur Paalga
Jean Louis Serre-Combes

Né à Marseille dans le midi, le 22 mai 1939, il en avait gardé la faconde et l'accent savoureux mais n'en est pas moins resté de la lignée héroïque de ces expatriés qui ont opté de lier leur destin à celui du Burkina Faso puisqu'il a fini par se naturaliser Burkinabè.

Hélas ! Ce compatriote-puisque telle est l'appellation qu'il a bien méritée-a tiré sa révérence ce 20 juillet 2019 dans la cité phocéenne où il a effectué ces derniers temps plusieurs allers et retours pour les soins que nécessitait sa santé. Il était, comme on le voit, dans sa 80e année révolue.

Spécialiste en droit du travail, il était bien introduit dans le monde des affaires et les cercles associatifs de notre pays comme en témoignent ses nombreux titres :

- membre du Conseil économique et social ;

- Secrétaire du Conseil interprofessionnel des entreprises du Faso (CIDEF) ;

- Commissaire à la Commission nationale de la concurrence et de la consommation (CNCC).

C'est, entre autres états de service, ce qui lui a valu d'être élevé au grade d'Officier du mérite burkinabè.

De sources dignes de foi les obsèques se dérouleront selon le schéma ci-après :

Mardi 23 juillet 2019 : 10h 30 mise en bière ; 11H00 levée du corps ; 11h 45 crémation. Par la suite les cendres seront rapatriées à Ouagadougou début août pour l'inhumation.

Preuve, s'il en était encore besoin, de son indéfectible attachement à notre pays où il reposera en paix et pour l'éternité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.