Congo-Kinshasa: Lambert Mende largement battu pour le poste de gouverneur dans le Sankuru

Photo: Radio Okapi
Joseph Kabila

Après avoir trébuché face à un nouveau venu sur la scène politique, Joseph Stéphane Mukumadi, l'ex-porte-parole du gouvernement dénonce la corruption à outrance. Il accepte tout de même de regagner l'Assemblée nationale.

Haut la main, le candidat indépendant Joseph Stéphane Mukumbadi a remporté l'élection de gouverneur de la province du Sankuru. Dix-sept voix se sont exprimées en faveur de ce débutant en politique contre seulement huit voix pour Lambert Mende Omalanga, l'ancien porte-parole du gouvernement.

Ce vote ne semble pas avoir convaincu Lambert Mende qui crie à la corruption à outrance, parle « d'anomalie » et préfère se « remettre à la hiérarchie du FCC et à la population qui avait élu ses députés ». Avant d'ajouter : « Ma situation a seulement permis de se faire une idée sur la fiabilité et la fidélité des membres du FCC », dont sont issus 22 des 25 députés de l'assemblée provinciale du Sankuru.

Il faut dire que ce scrutin a connu plusieurs reports, le camp de Lambert Mende contestant la nationalité congolaise de Joseph Stéphane Mukamadi au motif qu'il est étranger. Ce que, en définitive, la justice n'a pas pu établir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.