Algérie: Début lundi des préinscriptions et inscriptions pour les nouveaux bacheliers

Alger — Les préinscriptions et inscriptions définitives, au titre de l'année universitaire 2019-2020, débuteront lundi pour les nouveaux bacheliers, selon le calendrier établi par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui fixe au 12 septembre la clôture de l'opération.

La période de préinscriptions des titulaires du baccalauréat, fixée du 22 au 24 juillet, a été précédée par des portes ouvertes au niveau des établissements d'enseignement supérieur (du 15 au 23 juillet 2019) et par une première phase dont la première étape (du 20 au 22 juillet), a été consacrée à l'exploitation des résultats du baccalauréat et la détermination des moyennes nationales minimales pour participer au classement dans certaines filières.

La période des préinscriptions (22 au 24 juillet) sera suivie par celle de la confirmation des préinscriptions (25 au 26 juillet), puis au traitement des vœux (27 juillet au 3 août) et, enfin, à la proclamation des résultats des affectations (3 août au soir).

La deuxième phase, qui s'étale du 4 au 17 août, portera sur la confirmation ou la réorientation ou les test s et entretiens pour les filières concernées (4 au 8 août), l'ouverture du portail "hébergement" (8

au 17 août), le 2ème traitement des cas d'échecs aux tests/entretiens et des demandes de réorientations (14 au 17 août au matin) et la proclamation des résultats des affectations (17 août).

La troisième phase, qui s'étendra du 2 au 8 septembre, concernera les inscriptions définitives et les dossiers des œuvres universitaires, alors que la 4ème phase (du 2 au 12 septembre), portera sur le traitement des cas particuliers par les EES (PROGRES) et la réouverture du portail hébergement, bourse et transport.

Selon le ministère, la date limite du 12 septembre clôture définitivement les inscriptions au titre de l'année universitaire 2019-2020.

Une nouvelle circulaire ministérielle relative aux préinscriptions et à l'orientation des nouveaux bacheliers au titre de l'année universitaire 2019/2020 a été promulguée le 18 juin dernier.

Cette circulaire définit les règles générales applicables pour les préinscriptions et l'orientation des nouveaux bacheliers au titre de l'année 2019-2020 et les porteurs de diplômes étrangers pour l'accès à l'enseignement et à la formation supérieurs en fonction des moyennes obtenues au baccalauréat.

L'orientation vers l'enseignement et la formation supérieurs repose, conformément aux conditions fixées par cette circulaire, sur quatre paramètres, à savoir: les vœux exprimés par le titulaire du baccalauréat,la série et le résultat du baccalauréat, les capacités d'accueil des établissements d'enseignement et de formation supérieurs et les circonscriptions géographiques.

Des conditions complémentaires de préinscription sont, toutefois, exigées pour l'accès aux classes préparatoires et à certains domaines et filières de formation.

Lors de la rentrée universitaire 2018/2019, plus de 265.000 nouveaux étudiants avaient rejoint les bancs de l'université. Leur nombre pourrait dépasser les 300.000 à l'occasion de la nouvelle rentrée universitaire (2019/2020).

En effet, le taux de réussite à l'examen du baccalauréat (session 2019) a atteint 54,56%, selon les résultats communiqués par le ministère de l'Education nationale.

Un total de 674.831 candidats avaient passé l'examen du baccalauréat en juin dernier, dont 411.431 scolarisés et 263.400 libres, selon les statistiques du ministère de l'Education nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.