Maroc: Des actes de sabotage à Laâyoune suite au sacre de l'Algérie à la CAN

La ville de Laâyoune a connu vendredi soir des actes de sabotage parallèlement à la célébration du sacre de l'équipe algérienne en Coupe d'Afrique des nations (CAN), indique un communiqué de la wilaya de la région Laâyoune-Sakia-El Hamra.

Dès la fin du match, un groupe d'individus incités par des parties ennemies a exploité le climat de célébrations spontanées par les citoyens pour commettre des actes de sabotage et de pillage obligeant les forces publiques à intervenir pour assurer la protection des biens privés et publics, ajoute le communiqué, précisant que les affrontements ont duré jusqu'à 03h00 de samedi.

Des actes de destruction ont été enregistrés sur l'avenue principale de la ville de Laâyoune suite à ces événements où une agence bancaire a été incendiée, poursuit la même source, faisant savoir que des dizaines d'éléments des forces publiques ont été blessés à des degrés divers dont quatre dans un état grave.

Parallèlement à ces incidents, une jeune femme de 24 ans est décédée à l'hôpital régional de Laâyoune où elle a été transférée dans un état critique, indique le communiqué, notant qu'une enquête est en cours sous la supervision du parquet compétent pour élucider les circonstances de ce décès.

Les autorités compétentes ont ouvert une enquête pour identifier et arrêter toutes les personnes impliquées dans ces actes criminels, conclut la même source.

Ouverture d'une enquête

Le parquet a ordonné l'ouverture d'une enquête en vue d'élucider les circonstances de l'accident de circulation survenu, vendredi soir, causant la mort d'une jeune fille dans la ville de Laâyoune, indique un communiqué du procureur général du Roi près la Cour d'appel de cette ville.

L'accident, qui s'est produit vers 23h00 sur l'Avenue Mohammed VI, a provoqué le décès de la jeune fille, née le 28 février 1995, au moment où elle traversait la voie à pied en provenance du mur de l'école Al Mourabitine et en direction du quartier Moulay Rachid à Laâyoune, précise le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.