Cote d'Ivoire: Marcel Dibonan Koné est décédé

22 Juillet 2019

L'ancien ministre de la Sécurité, Marcel Dibonan Koné, est décédé hier. Il avait été malade durant de longs mois.

Il a eu à gérer les moments de fortes crises à l'université, notamment avec la Fesci sous Soro Guillaume et Blé Goudé.

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire avait donné du fil à retordre au ministre de la Sécurité d'Henri Konan Bédié.

En 1995, alors qu'il continuait à appliquer la position « dure » du gouvernement, Marcel Dibonan Koné déclarait, lors d'une conférence de presse, que « quiconque affirmerait être membre de la Fesci serait considéré hors-la-loi. »

Reconduit à son poste dans le gouvernement du 10 août 1999, il "tombera" avec le pouvoir Bédié en décembre 1999, lors du coup d'Etat perpétré par les mutins de Guéi Robert.

Il dira, plus tard, avec regret, « j'aurai dû mater la mutinerie de 1999. »

En 2009, il expliquait, dans le quotidien Nord Sud, pourquoi il soutient Laurent Gbagbo. Et affirmait : « Si le Pdci me chasse, j'organise une fête ».

Marcel Dibonan était un homme passionné, avec son franc-parler et ne cachait jamais ses émotions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.