Journée de l'Afrique Side Event lors du Forum de haut niveau politique sur le développement durable

18 Juillet 2019

Le 17 Juillet e 2019, en marge du Forum politique de haut niveau 2019 sur le développement durable (HLPF), l'Union africaine, le Bureau du Conseiller spécial pour l' Afrique BCSA, la Commission des Nations Unies pour l' Afrique de la CEA, l'Institut de le développement économique et de planification (IDEP) et le Programme des Nations Unies pour le développement, a convoqué une manifestation à l'Observateur permanent Mission de l'Union africaine auprès des Nations Unies sur le « Renforcement des partenariats pour accélérer la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable et agenda 2063 en Afrique » .

L'objectif de cette Journée de l'Afrique à l'HLPF était de partager les expériences et identifier les principaux défis de développement qui nécessitent un partenariat renforcé pour atteindre les objectifs de développement durable / Agenda 2063. Il a également été l'occasion d'explorer les partenariats qui ont été efficaces pour répondre à ces défis et de trouver la clé le meilleur moyen de soutenir avec succès et les reproduire.

En outre, les États membres africains saisit cette occasion pour identifier les défis qui ont entravé la mise en œuvre de l'Agenda 2030 et l'ordre du jour de l'Union africaine 2063 aux niveaux national et local. Ils sont convenus de ce qui suit:

Dans le cadre de la mise en œuvre des cadres de l'Union africaine-Nations Unies, la CUA, BCSA, UNECA et le PNUD ont renouvelé leur engagement fort pour promouvoir l'apprentissage par les pairs, le partage des bonnes pratiques et d'expériences entre les pays africains;

Conformément à la Déclaration de Marrakech, ils ont reconnu la nécessité de travailler d'urgence sur les modalités de mise en place du Fonds de solidarité pour les données et statistiques en Afrique et mobiliser les ressources nécessaires;

Dans le cadre du processus VNR, les Etats membres africains a souligné le besoin d'être aidé et fourni avec le renforcement des capacités nécessaires, en utilisant tous les outils pertinents, y compris la planification intégrée de la CEA et de logiciels de rapports, afin de suivre et d'aligner leurs cadres nationaux de planification avec les ODD et l'Agenda 2063 ;

Ils ont souligné la nécessité d'accorder la priorité des interventions de renforcement des capacités pour aider les États membres africains, la société civile et du secteur privé pour faire face aux défis et à tirer sur les possibilités articulées dans les deux VNR rapports et les résultats de ARFSD. Dans ce point de vue, un mécanisme de suivi est essentiel pour maintenir le suivi des progrès accomplis et promouvoir la responsabilité entre les partenaires organisateurs;

Le partenariat susmentionné continuera à encourager, mobiliser et apporter un soutien technique et logistique pour les Etats membres africains à participer au processus VNR et renforcer la coordination dans la mise en œuvre et de suivi relatifs aux objectifs de développement durable et l'Agenda 2063;

L'inclusion de toutes les parties concernées par les parlements engageant, la société civile, le secteur privé et le milieu universitaire doit être assurée dans la mise en œuvre des deux programmes.

Pour plus d'informations:

M. Ayoup Zaid Elrashdi, Économiste principal

Elrashdiaz@africa-union.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.