Guinée: Abdoulaye Diouma Diallo de l'UFDG - « Nous voulons pour Alpha une sortie digne et honorable»

22 Juillet 2019

En marge de l'assemblée générale de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) du samedi 20 juillet 2019, le 3ème vice-président de l'Assemblée Nationale sous les couleurs de l'UFDG a indiqué le souhait de son parti pour le président de la République.

Vers la fin de son mandat, Alpha Condé laisse un doute aux guinéens de continuer à gouverner le pays au-delà de 2020 qui marque la fin de son mandat.

Depuis l'annonce du gouvernement d'être pour une nouvelle constitution, des salives ne cessent de couler dans la cité. Plusieurs mouvements de protestation ont eu jour. Les partis politiques de l'opposition dénoncent du jour au lendemain.

A cette occasion, le weekend dernier, un membre du bureau politique de l'UFDG a invité le chef de l'Etat à céder le pouvoir pour une nouvelle génération après 10 ans de gestion. Cela contribuera selon lui, au respect de son serment.

« De nos jours, tous les pays africains rejettent les mandats à vie. En Guinée, nous n'allons pas l'accepter nous aussi. Le Niger, le Mali, le Liberia, la Mauritanie, la Sierra Léone personne n'est d'accord pour un troisième mandat.

Donc nous aussi on le refuse catégoriquement. Si quelqu'un a la chance de diriger un pays pendant 10 ans, il faut bien qu'on essaye un autre fils à ce poste-là.

Si tu gouvernes en sachant que demain tu peux être simple citoyen, tu feras attention à tes actes et l'intéressé va bien gérer le pays », a indiqué honorable Abdoulaye Diouma Diallo.

Pour lui, les guinéens ne doivent pas accepter qu'Alpha Condé reste au pouvoir après 2020. « Nous voulons pour Alpha Condé une sortie digne et honorable ».

Il a ensuite laissé entendre que la population guinéenne a besoin lui aussi d'avoir un ancien président.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.