Cameroun: Equipements - Bientôt un marché de référence à Douala

Le Minddevel Georges Elanga Obam a visité vendredi un site de 16ha devant héberger le projet.

Le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, était à Douala la semaine dernière. Ce vendredi 19 juillet, il a visité le site identifié pour la construction d'un marché de référence avec des équipements publics d'accompagnement. Un espace de 16 ha du côté de Logbessou, non loin des facultés de Médecine et de Génie industriel de l'université de Douala. « Nous étions à Logbessou pour visiter le site que nous préfigurons comme devant abriter le grand marché moderne que le président de la République a instruit de réaliser à Douala », a expliqué le ministre.

En début juillet, Georges Elanga Obam avait tenu une réunion dans les services du gouverneur de la région du Littoral, dont les premières conclusions avaient indiqué que l'emprise foncière de Douala V pouvait abriter ce projet. Mais la visite de vendredi a permis de constater que le site se trouve à Douala III. Immédiatement, le Minddevel a instruit le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè, de mener les études préliminaires qui pourraient aboutir à la délivrance d'une déclaration d'utilité publique. Il a également demandé que les relevés de masse soient faits, et que les premiers travaux d'identification des occupants détenteurs de titre foncier puissent aboutir à la mise en place d'un groupe de travail pour une évaluation plus détaillée. Afin qu'au bout de trois mois, une proposition concrète soit faite au président de la République.

Le Minddevel est allé ensuite s'enquérir du niveau d'avancement des travaux de construction de l'Hôtel de ville de Douala V. Les dispositions ont été prises pour que l'entreprise exécutante finalise les travaux dans trois semaines. La veille déjà, le ministre Elanga Obam avait eu une discussion avec les sénateurs du Littoral sur des questions de décentralisation, dans la perspective d'une implication des membres de la chambre haute, qui représentent les collectivités territoriales décentralisées. Il est apparu que les sénateurs avaient un rôle important à jouer en termes de soutien et d'appui aux communes, ainsi que d'informations concernant son ministère. « Nous leur avons recommandé d'être des conseillers, et notamment de s'intéresser à la question de crédits de consommation de 100 millions de francs mis à la disposition des communes », a précisé le ministre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.