Burkina Faso: Centre-Nord - 12 personnes, dont un infirmier, tuées

La journée et la soirée dominicale du 21 juillet 2019 auront été marquées par l'assassinat par des terroristes de 12 personnes dans la région du Centre-Nord. Parmi eux, l'infirmier, chef du poste de Wintogkulga, accompagné à sa dernière demeure hier à Kaya.

Des individus armés ont assassiné dans la soirée du dimanche 21 juillet dernier l'infirmier, chef de poste (ICP) de Wintogkulga, un village de la commune rurale de Pissila. Selon les informations, le regretté Olivier Ouédraogo, infirmier d'Etat de formation, regagnait son poste avec des produits de la campagne de vaccination contre le paludisme qu'il venait de récupérer à Kaya.

Les assaillants ont emporté la moto de service de l'agent de santé après leur forfait. Le corps de l'ICP du CSPS de Wintogkulga a été transféré à la morgue du centre hospitalier régional (CHR) de Kaya dans l'après-midi d'hier lundi après les constations d'usage des forces de défense et de sécurité.

La dépouille du regretté, qui était âgé de 34 ans, a été par la suite conduite par une grande foule dans la même soirée à sa dernière demeure au cimetière municipal de Kaya après une absoute à l'église cathédrale.

A noter que les forces du mal ont également, dans leurs actions terroristes, blessé par balles un habitant de Wintogkulga qui a été évacué dans une formation sanitaire de Kaya et brutalisé des femmes à Kiemna-Yarcé. Aux dernières nouvelles, d'autres villages du nord de la commune se sont de nouveau vidés de leurs habitants.

Le centre-ville de Pissila enregistrait avant les dernières attaques terroristes environ 15 000 déplacés internes, selon les données du CODESUR. Dans la soirée, à Dablo, une vingtaine de terroristes sur des motos ont fait 11 morts, essentiellement des Koglwéogo, plongeant ainsi la région du Centre-Nord dans le désarroi. La psychose gagne de jour en jour les populations et les questions sans réponses sont nombreuses.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.