Burkina Faso: Appui aux entreprises - 19 consultants certifiés sur le marché

22 Juillet 2019

La maison de l'entreprise du Burkina Faso a organisé la sortie officielle de la première promotion de son programme de Certification au métier de consultant (C'MEBF), le lundi 22 juillet 2019, à Ouagadougou. La cuvée compte 19 nouvelles compétences certifiées pour accompagner le monde des entreprises.

La Maison de l'entreprise du Burkina Faso (MEBF) s'est donné pour objectif de répondre au besoin du secteur privé burkinabè de disposer d'entreprises compétitives, respectant les exigences du monde des affaires, à travers une assistance technique de haute qualité.

Elle a mis en place, à cet effet, un programme de Certification au métier de consultant (C'MEBF) dont la première promotion a effectué sa sortie officielle le lundi 22 juillet 2019, à Ouagadougou.

L'objectif de ce programme est de permettre, a indiqué le directeur général de la MEBF, Lancina Ki, aux entreprises de bénéficier d'un accompagnement de qualité assuré par des experts certifiés au regard du nombre de personnes se déclarant consultantes sans pour autant disposer des compétences requises.

«Nous avons créé ce programme dans le but d'avoir des consultants qui ont des outils théoriques et pratiques nécessaires pour accompagner les entrepreneurs par des conseils avisés afin qu'ils puissent conduire leurs entreprises dans les meilleures conditions», a-t-il précisé.

Les 19 impétrants ont reçu, en six mois, une formation théorique et pratique à l'ingénierie du conseil, la création et le diagnostic d'entreprises. Ils se sont également familiarisés, à l'entendre, avec les techniques de montages de plans d'affaires, le marketing des services, la formation des formateurs et la méthodologie GERME, complétés par un coaching terrain.

«Nous avons appris surtout la méthodologie et les outils nécessaires pour mener à bien ce métier de consultance, diagnostiquer une entreprise pour déceler ses insuffisances afin d'apporter les appuis-conseils nécessaires», a renchéri le représentant des nouveaux consultants certifiés MEBF, Michel Palm.

Pour lui, les compétences acquises dans le cadre de ce programme les rendent aptes à aider le secteur privé burkinabè à relever les défis que lui imposent les mutations de l'environnement économique.

Assurer des services de consultance de qualité

M. Palm et ses collègues experts ont ainsi exprimé leur engagement à assurer un accompagnement de qualité aux entreprises privées et publiques, à l'Etat, aux collectivités territoriales, aux projets et programmes, aux partenaires techniques et financiers.

M. Ki, a par ailleurs, invité ces acteurs du développement à faire appel à l'expertise des nouveaux impétrants.

«Les consultants certifiés MEBF, qu'ils sont aujourd'hui, sont désormais prêts à conduire de bout en bout une mission d'accompagnement des PME qu'il vous plaira de les confier», a-t-il lancé.

Tout en invitant cette première cuvée à faire de ce programme un label convoité par tous les aspirants au métier de la consultance, à travers des interventions de qualité sur le terrain.

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, Harouna Kaboré, parrain de la promotion et représenté par son collègue du Développement de l'Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara, a salué l'initiative de la MEBF.

A son avis, cette démarche est en phase avec le Plan national de développement économique et social (PNDES) qui fait du renforcement du capital humain un défi majeur du développement du pays des Hommes intègres.

Elle a ajouté que ce programme contribuera à apporter une solution à une préoccupation au département en charge du commerce, à savoir l'accompagnement qualitatif des Petites et Moyennes entreprises (PME).

«De nos jours, bien que l'offre d'appui soit assez diversifieé, il nous reste à mettre l'accent sur la qualité des interventions pour plus d'impact», a souligné la ministre Ouattara.

Elle a invité ses filleuls au travail, car la construction d'un Burkina prospère passe par des compétences de ce type pour réaliser des études et produire des outils de décisions efficaces au profit des PME et de l'Etat.

La MEBF, selon ses premiers responsables, compte pérenniser ce programme conçu pour répondre aux besoins de formation appliquée des cadres privés et publics.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.