Sénégal: Fatick - L'ARD mise sur une "synergie d'actions concertées" pour assister les communes bénéficiaires du PACASEN

Fatick — L'Agence régionale de développement (ARD) de Fatick (centre), dans le cadre d'une "synergie d'actions concertées", promet d'assister les six communes urbaines de la région sélectionnées pour la phase-pilote du Programme d'appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN) à en respecter les conditions minimales obligatoires (CMO) pour bénéficier de fonds additionnels.

"Ensemble aves les maires des six communes du PACASEN, le service régional du Trésor ou encore le service régional des impôts et domaines, nous allons accompagner les collectivités territoriales bénéficiaires pour le respect des conditions minimales obligatoires de ce programme", a indiqué lundi Djidiack Faye, directeur de l'ARD de Fatick.

Il intervenait à une rencontre d'information sur les CMO d'émargement au guichet performance du PACASEN, laquelle a été organisée par l'ARD au bénéficie des partenaires et des représentants des six communes bénéficiaires dans la région de Fatick.

Il s'agit des communes de Diofior, Fatick, Foundiougne, Sokone, Gossas et Passy.

"Nous avons revisité ces conditions avec les participants pour qu'ensemble, avec tous les acteurs concernés, on mette le doigt sur les activités à mettre en œuvre", afin que "chacune des communes puisse satisfaire aux conditions demandées dans le cadre du PACASEN", a expliqué Djidiack Faye.

"Au cours de la réunion, a ajouté le directeur de l'ARD, nous avons également identifié les activités à faire pour que chaque commune soit dans les règles par rapport au PACASEN, un programme qui vise à amener les collectivités territoriales à respecter les dispositions légales qui garantissent la bonne gouvernance territoriale".

Selon M. Faye, dans le cadre de la mise en œuvre du PACASEN, l'ARD et l'Agence de développement municipale (ADM) ont signé une convention de performance, les communes bénéficiaires étant appelées à remplir les huit conditions minimales pour émarger au guichet performance du programme d'appui aux communes, pour bénéficier de fonds additionnels.

Selon le maire de Sokone, Moustapha Guèye dit "Petit Guèye", les communes bénéficiaires du PACASEN sont préparées "à faire face à ces conditions obligatoires".

"Il y a eu plusieurs réunions qui se sont tenues, et je crois que les communes de la région de Fatick semblent être prêtes pour remplir les conditions et bénéficier de ces financements complémentaires du PACASEN", a-t-il assuré.

"Nous sommes dans ce processus de préparation depuis deux ans, et depuis lors il y a eu beaucoup de conditions que nous avions déjà remplies. Donc, nous n'avons pas beaucoup de craintes par rapport au respect des conditions minimales obligatoires", a ajouté le maire de Sokone.

D'une durée de cinq ans (2018-2023), le PACASEN est financé avec 130 milliards de francs CFA par l'Etat du Sénégal, la Banque mondiale et l'Agence française de développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.