Sénégal: Pour une prise en compte des ODD dans les schémas de planification nationale

Dakar — Le président du conseil d'administration du CONGAD, Amacodou Diouf, recommande l'intégration des Objectifs de développement durable (ODD) dans les schémas de planification nationale, pour "plus d'intérêt" pour cette problématique.

S'exprimant au cours d'un atelier de renforcement des capacités des producteurs sur la mise en œuvre et le suivi de l'Agenda 2030 des Nations unies au Sénégal, le PCA du Conseil des organisations non gouvernementales d'appui au développement a insisté sur la nécessité d'internaliser les ODD dans les schémas de planification nationale.

Cet atelier de renforcement des capacités des producteurs, à l'initiative du Conseil national de concertation des ruraux (CNCR), permet de discuter davantage du "cadre légal et institutionnel d'intervention mais également de revisiter les indicateurs du secteur de l'agriculture dans sa globalité", incluant la pêche l'agroforesterie, l'élevage.

Selon Amacodou Diouf, cette perspective devrait être suivie d'un renforcement des acteurs concernés par la mise en œuvre des ODD, répondant à des "défis mondiaux" identifiés par l'ONU, la pauvreté, les inégalités, le climat, la dégradation de l'environnement, entre autres.

Il a signalé que le CONGAD a démarré "depuis quelques mois" un processus de dialogue avec les acteurs, des "consultations multisectorielles" sur cette problématique, un processus est lié au déroulement des activités conformément à l'Agenda 2030 des Nations unies.

"Nous devons disposer d'un cadre pluri-acteurs qui permet d'approfondir la réflexion stratégique sur la portée des ODD et comment internationaliser ces politiques dans les schémas de planification", a insisté Amacodou Diouf.

"C'est de là que nous avons besoin d'appui et d'assistance de tous les intervenants dans le secteur rural sénégalais", a souligné le PCA du CONGAD, insistant pour une plus grande prise en compte des indicateurs des ODD dans les schémas de planification.

Il a ajouté : "C'est l'enjeu de taille et malheureusement dans nos systèmes de planification au niveau de la base", cette dimension est absente. "Il nous faut un modèle adapté à celui de planification nationale", a préconisé Amacodou Diouf.

Le programme de développement durable à l'horizon 2030 est un engagement mondial novateur qui vise à éliminer la pauvreté et à mettre le monde sur la voie du développement durable pour tous.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.