Cote d'Ivoire: Adama Koné - "15% du budget national au financement de la santé"

Le jeudi 18 juillet 2019 à Abidjan-Plateau, représentant le Premier ministre, le ministre de l'Économie et des Finances, Adama Koné, a fait le lancement officiel de la Plateforme nationale de coordination du financement de la santé (Pncfs).

Adama Koné a dit que depuis 2012, la vision du gouvernement ivoirien en matière de santé, est celle de la construction d'un système de santé performant, intégré, responsable et efficient, garantissant un état de santé optimal à toutes les populations vivantes en Côte d' Ivoire et aux personnes les plus vulnérables.

Selon le ministre de l'Économie, la plateforme placée sous l'autorité du Premier ministre, constituera une instance d'aide à une meilleure coordination des financements tant externes qu'internes du secteur santé. Elle sera un outil privilégié pour renforcer le système de santé et nous permettre de réaliser le volet santé du programme social du gouvernement.

« Il s'agit d'accélérer l'amélioration dudit secteur à travers la mise en œuvre de la couverture maladie universelle (Cmu), le renforcement de la gratuité ciblée et le programme élargi de vaccination.

En mettant en place cette plateforme, le gouvernement confirme sa forte volonté de redynamiser le système de santé en vue de garantir le bien-être de ses populations .

Le gouvernement tiendra cet engagement qui nous permettra d'amorcer la tendance vers l'atteinte de l'objectif fixé par les chefs d'États africains, celui d'allouer 15% du budget national au financement de la santé », a dit le ministre Adama Koné.

Albert Flindé conseiller spécial du Premier ministre et Point focal Global financing facility ( Gff) a dit : « La création de cette plateforme est un outil pour mobiliser les ressources, pour assurer l'alignement de ses ressources et des priorités nationales , et pour promouvoir des pratiques des gestions efficaces pour faire passer les indicateurs de santé et satisfaire les attentes des populations ».

Le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Aka Aouelé a indiqué : « Désormais nous avons un document pour la santé. Nous respecterons l'engagement pris par le Premier ministre. Il y a un besoin de mettre ensemble les partenaires de santé.

Nous devons avoir un dialogue inclusif avec la société civile et un dialogue national sur le financement de la santé. L'État a mis cette plateforme en place pour redynamiser le système de santé en Côte d'Ivoire.

Nous devons sensibiliser, améliorer et accroître le système pour assurer le survie».Selon Jean-Marie Yaméogo, représentant l'Organisation mondiale de la santé (Oms), les partenaires se réjouissent parce que désormais, il y'a un dossier d'investissement qui va guider dans les qualifications futures de ce qui est du programme de développement du secteur de la santé ». La plateforme compte 32 membres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.