Cote d'Ivoire: UNJCI - Le 10ème congrès s'est terminé sans l'élection d'un nouveau président

Le 10e Congrès ordinaire de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci) tenu du samedi 20 au dimanche 21 juillet 2019 à l'auditorium du ministère des Affaires étrangères à Abidjan-Plateau s'est terminé à queue de poisson.

Les trois candidats à la présidence de l'Unjci, Jean-Claude Coulibaly (L'union de toutes les générations), Franck Ettien (Innovons ensemble) et Lance Touré (Cohésion-Action-Professionnalisme) n'ont pu s'entendre sur le quota de procurations à utiliser pour voter.

Ce qui a fait freiner des quatre fers l'élection du nouveau président. Pendant des heures, le processus de vote a été bloqué de 19 heures à minuit. Et les différents états-majors de campagne s'activaient à trouver la panacée qu'il leur faisait pour esquiver les pièges tenus par les deux autres adversaires.

César Etou, président du Congrès, dépassé par les événements et exaspéré, a décidé de suspendre l'élection.

Avant cet épisode, les congressistes ont travaillé en trois commissions (Politique générale-Statuts et Règlement intérieur- Ebony) dans la nuit samedi 20 au dimanche 21 juillet 2019. Les commissions ont rendu les conclusions de leurs réflexions et autres amendements en plénière, le dimanche.

Les débats ont été houleux et frôlant quelques fois les empoignades. "Vote par procuration", "Paiement de caution pour être candidat", "Création d'une Fondation appelée X. Ebony", "Comment faire la bonne gouvernance de l'Unjci", "Mise en place d'un comité de sages et son mode de désignation", " Le Prix Ebony, son jury et mode de désignation du super Ebony", "Listing électoral", tels sont les gros sujets qui ont été traités.

Le président sortant de l'Unjci, Moussa Traoré a dressé un bilan de ses deux mandats ayant commencé en 2012. Il a indiqué que le bilan moral est positif en ce sens que l'Union a connu un repositionnement tant national qu'international.

Au plan financier, le président Moussa dit avoir laissé une somme de 5 millions de francs dans les caisses et si l'on y ajoute les entrées d'argent en souffrance qui se chiffrent à plus de 15millions de francs, son successeur aura plus de 20 millions de francs avant même sa prise de fonction.

Il a souligné que son successeur aura à sa disposition un carnet d'adresses qui l'attend pour continuer l'œuvre de construction de l'Unjci.

"Le journaliste ivoirien face à ses responsabilités", a été le thème de ce 10e Congrès de l'Unjci.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.