Cote d'Ivoire: Mesmin Komoé salue l'arrimage de la MUGEF- CI à la CMU

Lors d'un point de presse au Plateau le jeudi 18 juillet 2018, le président du conseil d'administration de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'État de Côté d'ivoire (Mugef-ci) Mesmin Komoé a félicité le Gouvernement pour avoir décidé l'arrimage entre la mutuelle et la Couverture maladie universelle (Cmu).

Mesmin Komoé a salué la décision du Gouvernement de jouer pleinement sa partition en injectant 4 milliards de FCFA dans le cadre de cet arrimage.

"Afin de maintenir entre les fonctionnaires er agents de l'État leur solidarité vieille d'une cinquantaine d'année, et soucieux de garantir une prise en charge médicale efficiente, la Mugef-ci a souhaité un arrimage entre les deux systèmes de prise en charge.

Cela se traduit par une mutualisation des cotisations des fonctionnaires et agents de l'État, en activité ou à la retraite, et par l'institution d'un régime complémentaire obligatoire qui prendra en charge les mutualistes sur prestations non couvertes par la CMU.

Le gouvernement a fait droit à cette requête. Les cotisations des fonctionnaires et agents de l'État ont été mutualisées.

Ainsi, les cotisations de la CMU des mutualistes ainsi que leurs ayant-droits seront supportées par les cotisations du régime de base maladie de la Mugef-ci et le reliquat servira à offrir un régime complémentaire obligatoire.

Seulement, sans l'accroissement de ses ressources, la Mugef-ci ne serait pas en capacité de répondre aux attentes de ses adhérents. Sa pérennité se trouvait même menacée .

Le Gouvernement, au cours du conseil des ministres tenu le 17 juillet 2019 a décidé de payer 50% des cotisations des fonctionnaires et agents de l'État ainsi que celles de leur ayants-droit et décidé de supporter le montant des cotisations des mois de carence.

Fonctionnaires et agents de l'État en activité comme à la retraite, c'est pour nous que cet effort est fait.

C'est plus de 4 milliards FCFA d'effort financier que le Gouvernement vient de consentir pour notre santé. A compter du 1er octobre 2019, la CMU et la complémentaire obligatoire Mugef-ci seront une réalité".

Au vu de cet effort, il a adressé ses remerciements au Président de la République Alassane Ouattara et à l'ensemble de son Gouvernement car selon lui cet apport va épargner à la mutuelle des difficultés financières.

"Avec la CMU et l'appui qui vient de nous être fait, la Mugef ci rassure tous ses bénéficiaires. La prise en charge sera durablement garantie et le panier d'offre de soins sera davantage élargi", a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.