Madagascar: Centre de formation Ambatovy - Modèle en renforcement des capacités du personnel

Faire face aux attentes des entreprises et à l'évolution des technologies, deux conditions sine qua none pour garder son emploi.

Si trouver un emploi est une chose, le garder le plus de temps possible en est une autre. Une situation que tout le monde - qui a déjà expérimenté le monde professionnel - connaît et vit tous les jours. Surtout pour les employés du secteur privé, où la concurrence est rude, et où les exigences des entreprises changent d'un jour à l'autre. Diverses conditions entrent dans le cadre du maintien professionnel. La capacité à répondre aux besoins et exigences de l'emploi en question, l'environnement professionnel, les conditions de travail, ou l'aptitude à maîtriser l'évolution des technologies et des techniques. La mise en place du centre de formation Ambatovy entend faciliter le maintien de ses agents. Un système de renforcement des capacités des techniciens et agents de la compagnie minière a été mis en place dans l'optique d'optimiser les productions et le management de la compagnie en question. La raison en serait que « les jeunes diplômés malgaches ne sont pas suffisamment opérationnels pour prendre en main leurs postes ». Une inadéquation formation-emploi qui ne date pas d'hier et qui pourrait encore perdurer dans les années à venir. La mise en place du centre de formation Ambatovy entendrait donc « pallier aux lacunes des jeunes diplômés malgaches ».

Processus. Diverses formations sont dispensées auprès dudit centre « pour aider les agents et techniciens à se perfectionner ». Une façon également pour la compagnie de grandir avec son personnel. « Ambatovy est la première compagnie à Madagascar qui dispose de son centre de formation. Ce, afin d'aider les techniciens et le personnel à mieux appréhender leur métier », lance un responsable du centre qui a préféré garder l'anonymat. Des systèmes d'évaluation ont été mis en place, d'après toujours les explications du responsable. Et d'ajouter : « Les formations théoriques sont menées durant un certain temps. Les techniciens sont ensuite soumis à une pré-évaluation, avant d'être renvoyés à leur poste pour des séances pratiques en environnement réel. Une évaluation finale viendra après les séances pratiques et jugera de la compétence ou non des techniciens ». Répondant à environ 400 postes, les formations dispensées auprès du centre de formation Ambatovy permettent aux bénéficiaires d'évoluer avec la compagnie, mais également d'élargir leurs horizons. Un modèle qui pourrait être transposé dans l'administration publique malgache, où les agents sont taxés « d'incompétents ». Un tel système de renforcement des capacités des fonctionnaires ne pourrait que rehausser la qualité des services publics.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.