Maroc: 'Pression fiscale croissante sur les filiales africaines de Maroc Telecom'

23 Juillet 2019

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Maroc Telecom a reculé à 17,84 milliards de dirhams, en baisse de 0,5%, au premier semestre 2019.

L'opérateur, contrôlé à 53% par Etisalat (EAU), explique ce recul 'par la concurrence intense et une pression fiscale croissante de ses filiales africaines'.

Maroc Telecom est présent au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Gabon, au Mali, en Mauritanie, au Niger, en République centrafricaine et au Togo.

La compagnie locale Moov est le second acteur de la téléphonie mobile après Togo Cellulaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.